Schnyder Albert (1930)

Paysage de Courroux (Jura, 1930)
Description

Huile sur toile. Oeuvre datée de 1930

Signature au dos (ce peintre signait ainsi tous ses tableaux)

Ce tableau est resté lumineux contrairement à de nombreux tableaux de ce peintre qui se sont assombris avec le temps.

Il a été acheté directement au peintre et n'a jamais été exposé.

55 cm x 49 cm

En parfait état

Cadre d'origine offert 

Autres oeuvres d'Albert Schnyder en vente sur notre site

 

Schnyder, Albert (1898-1989)

Né et mort à Delémont, bourgeois d'honneur de Delémont (1978). Formation: apprentissage de lithographe à Berne (1914-1918) et école des arts appliqués de Bâle (1918-1921).

Au cours de séjours d'études à Munich, Berlin et Paris, il découvrit la peinture cubiste et expressionniste. Ses œuvres de jeunesse sont influencées par l'art naïf et le cubisme.

Revenu à Delémont en 1924, Albert Schnyder se mit à peindre des paysages jurassiens, en créant un style figuratif caractéristique.

En dehors des paysages, ses motifs de prédilection furent des personnes de son entourage. Avec René Auberjonois, il représenta la Suisse à la Biennale de Venise de 1948.

 

Schnyder, Albert (1898-1989)

Nach seiner künstlerischen Ausbildung in Bern und Basel, ergänzt durch Studienreisen nach Berlin, München und Paris, liess sich Albert Schnyder im Herbst 1924 in seinem Geburtsort Delémont nieder.

In den folgenden 60 Jahren schuf er ein umfangreiches malerisches Werk, das fast ausnahmslos jurassische Landschaften und deren Bewohnerschaft zum Thema hatte.

Mit Hilfe eines grosszügigen, leicht abstrahierenden Pinselduktus, kräftiger Farben und vereinfachter Formen verstand er es, seinen Bildern trotz lapidarer Motive Monumentalität und Würde zu verleihen.

Hierbei handelt es sich nicht um Momentaufnahmen des bäuerlichen und dörflichen Alltags mit topografisch exakten, unverwechselbaren Landschaften, sondern vielmehr um Sinnbilder des Jura, in denen der ureigene Charakter dieser Region zum Ausdruck kommt.

 

Schnyder, Albert (1898-1989)

Après une formation artistique à Berne et à Bâle, complétée par des voyages d'étude à Berlin, Munich et Paris, Albert Schnyder s'installe à l'automne 1924 dans sa ville natale, Delémont.

Au cours des 60 années suivantes, il crée une vaste œuvre de peintre dont le thème est presque exclusivement celui des paysages du Jurassique et de ses habitants.

À l'aide d'un coup de pinceau généreux, légèrement abstrait, de couleurs vives et de formes simplifiées, il a su donner à ses tableaux une beauté et une dignité monumentales, en dépit de ses motivations lapidaires.

Ce ne sont pas des instantanés de la vie rurale et villageoise avec des paysages topographiquement exacts et incomparables, mais plutôt des symboles du Jura, dans lesquels s'exprime le caractère propre de cette région.