Nouveautés

andre-louis-freymond-60-30cm-1979
Freymond André-Louis
1500,00 CHF
rosina-wachtmeister-39-30cm
Wachtmeister Rosina
1200,00 CHF
theodore-streit-port-de-bale-42-60cm
Streit Theodor
850,00 CHF
lily-bahmann-fleurs-49-61cm
Bahmann Lily
750,00 CHF
miro-strip-tease-20-30-cm-1959
Miro Joan
(1893-1983)
3000,00 CHF
charles-barraud-composition-avec-livre-70-70cm
Barraud Charles
7500,00 CHF
colliard-cabanes-2005
Colliard Roland
350,00 CHF
benjamin-vautier-anemone-27-19cm-1945
Vautier Benjamin
250,00 CHF
claude-gigon-provence-40-61cm-1990
Gigon Philippe
450,00 CHF
philippe-gigon-reminiscence3-50-50cm-1994-vignette
Gigon Philippe
650,00 CHF
guido-locca--trois-chrysanthemes-58cm-48cm
Locca Guido
1200,00 CHF
albert-locca-lac-neuchatel-50-61cm
Locca Albert
750,00 CHF
hippolyte-boschung-poya-1987
Boschung Hyppolite
4500,00 CHF
Moreno Salvador
1200,00 CHF
murielle-argoud-jardin-100cm-80cm-2015
Argoud Murielle
1800,00 CHF
hernann-sandoz-le-doubs-50cm-65cm-1956
Sandoz Hermann
1800,00 CHF
henri-chatillon-63cm-74cm
Châtillon Henri
850,00 CHF

Nouveautés antiquités & vintage

 

SOULEYMANE OUEDRAOGO

Artiste africain (Burkina Faso)

Né à Ouagadougou en 1973 dans le quartier des artisans bronziers Souleymane Ouedraogo doit quitter l’école à l’âge de 9 ans après le décès de son père, qui laisse sa mère sans revenus et la contraint à la mendicité. Dès lors il commence à modeler de petits objets qu’il vend à quelques sous dans un hôtel voisin. Il suit ensuite divers artisans et se consacre pleinement à la création.

En 1998 il rencontre l’artiste jurassien Janvier avec qui il débute une longue collaboration de plus de 20 ans. Il l’assiste dans le coulage de ses bronzes à la technique de la cire perdue, l’accompagne dans le processus de création et finalement leur entente parfaite l’amène à réaliser lui-même certaines sculptures sur la base des dessins et plans de Janvier.

Parallèlement il ne cesse de créer sa propre œuvre en travaillant dans divers ateliers du Burkina et en collaborant avec les artistes les mieux reconnus, qui s’écartent des thèmes traditionnels des bronzes du Burkina Faso.

Toujours surprenant dans la diversité de ses thèmes et inspirations, attachant par sa douceur de caractère, il donne l’impression de se surprendre lui-même et convainc par la qualité de la touche personnelle qui révèle l’uniformité de son travail et de sa passion subtile à laquelle il s’adonne jusqu’à ce jour malgré des revenus souvent aléatoires et irréguliers.

Statuettes de Souleymane Ouedraogo en vente sur notre site

L'art du bronze (*)

Autrefois l’art du bronze en Afrique servait aux rois, il y avait par exemple les bronzes de l’ethnie Ife au Nigéria, répertoriés parmi les plus beaux bronzes de toute l’histoire de l’art.

Après la colonisation les bronzes ont plus ou moins servis à contenter une clientèle étrangère friande d’objets d’art africains. Cette clientèle a généré des créations dites de « de commandes ».

Par la suite quelques artistes par leur recherche d’authenticité et de personnalité artistique ont redonné un sens à l’art du bronze aujourd’hui à travers une démarche créative inspirée de l’essence même de l’histoire du bronze.

Souleymane Ouedraogo se situe dans cette démarche et veut donner à son travail plus de force, de profondeur et d’actualité.

Dans son œuvre Souleymane Ouedraogo intègre les socles à motifs pour leur donner une importance plus grande et un côté unique. Pour grandir l’authenticité du montage à la cire, il ponce et lime le moins possible ses sculptures pour leur donner un aspect brut et plus vivant.

(*) Texte de présentation, galerie Napam Beogo Ouagadougou, avril 2008

 

 

 

Statuettes de Souleymane Ouedraogo en vente sur notre site