Nouveautés

andre-brechet-composition-bleue-32-46cm
Bréchet André
650,00 CHF
hermann-sandoz70-90cm-neige-au-jura
Sandoz Hermann
2800,00 CHF
roger-bonafe-le-bouquet-et-les-pins-65-81cm
Bonafé Roger
2600,00 CHF
kolos-vary-60cm-46cm-1975
Kolos-Vary
(1899-1983)
2800,00 CHF
oiseau-bleu-01
Mayou
750,00 CHF
noel-thebaud-poisson-62-70cm-profil1
Thebaud Noël
2400,00 CHF
roger-myhra-planete-magique-60-80cm
Myrha René
1800,00 CHF
andre-brechet-composition-rouge-45-64cm
Bréchet André
900,00 CHF
andre-brechet-saint-ursanne
Bréchet André
850,00 CHF

Nouveautés antiquités & vintage

De Jesus Isabel

O Sonho
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
800,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Huile sur panneau - Art naïf

55 cm x 38 cm

En parfait état

Sans cadre

Ref: E33-31

 

Isabel de Jesus (1938)

Elle est née en 1938, à Capo Verde, au Brésil.

Tout d’abord novice dans une communauté religieuse, elle devint infirmière, puis travailla comme domestique chez plusieurs familles aisées.

Totale autodidacte, elle s’exerçait seule à la peinture. En 1964, elle fut engagée par la grande artiste naïve brésilienne Iracema ; celle-ci remarqua son travail, l’encouragea, et l’aida à obtenir la reconnaissance que son œuvre remarquable méritait.

Isabel de Jesus peint de façon intuitive, quasi-automatique. Sa peinture est celle d’un monde inconnu, que seule l’artiste a exploré, et dont elle se fait l’ambassadeur ; par son travail, elle explore les profondeurs de l’inconscient, le sien et le nôtre. Son œuvre rappelle les broderies qu’elle exécutait avant de se consacrer à la peinture : une infinité de détails minutieux, une vivacité et une densité des couleurs et des formes, imbriquées les unes dans les autres comme si elles craignaient de ne pas toutes avoir la place d’apparaître.

L’œuvre d’Isabel de Jesus est l’écrin d’un bestiaire fantasmatique : dans Bicharada, ce sont des chats, dont certains nous dévisagent fièrement. Ils sont enserrés dans des méandres inextricables de végétation ; il n’est d’ailleurs pas toujours facile de distinguer l’animal du végétal, car certaines feuilles semblent cligner des yeux. Une patte griffue apparaît au bout d’une queue, des poissons se glissent entre les pattes, le pelage se transforme en écailles. L’œuvre énigmatique d’Isabel de Jesus, tour à tour joyeuse et inquiétante, ne cesse d’interroger.

 

Isabel de Jesus (1938)

Née en 1938 au Capo Verde au Brésil.

Elle voulait en premier suivre une vocation religieuse, puis devenir infirmière en allant à São Paulo.

Travaillant chez l’artiste Iracema, elle commença à s’intéresser à la peinture en 1964 et deux ans plus tard, elle a réalisé sa première exposition individuelle à la Galerie Vernon, à Rio de Janeiro.

En 1972, elle va connaître la France avec Iracema, qui la présente aux milieux d’arts parisiens, et où elle expose individuellement à la Galerie Séraphine. Lors de cette occasion, elle a reçu une éloge de l’expert mondial en Art Naïf, Anatole Jakowsky.

Primée à plusieurs occasions, Isabel de Jesus a réalisé des expositions solo à la Galerie Jean-Jacques (1985), à Rio de Janeiro et à la Galerie Jacques Ardiès, à São Paulo (1980, 1983, 1989, 1993, 2001, 2014) et elle a participé à une quantité importante d’expositions collectives au Brésil mais aussi à l’étranger.

L’art d’Isabel de Jesus est unique. Elle domine comme peu d’autres la technique de la gouache sur le papier. Au début, elle mouille le papier et jette les couleurs pour obtenir un fond coloré; après elle dessine avec un pinceau fin et des couleurs sombres son monde fantastique, se laissant guider par son imagination libre de n’importe quel imposition ou règles formelles. Le résultat est un art intimiste, spontané et inventif.

Son œuvre est citée dans plusieurs livres d’arts, comme celui du critique très connu d’art Jacob Klintowitz: Maîtres du Dessin Brésilien 1983) qui inclut Isabel de Jesus entre les 27 modernistes les plus connus brésiliens comme Aldemir Martins, Cícero Dias, Volpi, Di Cavalcanti, entre autres.