Nouveautés

Offres du mois

Bréchet André
450,00 CHF
henri-chatillon-ferme-jurassienne-39-61cm
Châtillon Henri
450,00 CHF
aldo-patocchi-fuochi-di-primavera-45-33cm
Patocchi Aldo
120,00 CHF
jacques-villon-composition-49-34cm-1927
Villon Jacques
450,00 CHF
picasso-joueur-de-flute-55-37cm-1959
Picasso
150,00 CHF
jean-pierre-remon-neige-aux-franches-montagnes-60-79cm
Rémon Jean-Pierre
450,00 CHF
jean-adam-gravure-originale-nu-26-13cm
Adam Jean
250,00 CHF
hermann-jeannet-alger-41-31cm
Jeannet Hermann
450,00 CHF
marcel-masson-hotel-du-nord-45cm-54cm
Masson Marcel
750,00 CHF
charles-humbert-madeleine-woog-44cm-36cm-1931
Humbert Charles
750,00 CHF
charles-wellens-dunes-du-limbourg-35-50cm
Wellens Charles
850,00 CHF
auguste-bachelin-soldat-dessin-23-16cm
Bachelin Auguste
250,00 CHF
hans-erni-chevaux-29-36cm
Erni Hans
650,00 CHF
leon-berthoud-chateau-de-chillon-25-33cm
Berthoud Léon
450,00 CHF

Augsburger Jean-Edouard

Gravure en relief (1972)
Variant price modifier:
Base price with tax
Salesprice with discount
300,00 CHF
Discount
Tax amount
Price / kg:
Description

Gravure en relief signée et datée de 1972

Numérotée 2/10 (tirage uniquement de 10 exemplaires)

22 cm x 15 cm

En bon état

Coffre 3D d'origine en plexi offert en l'état

Autres oeuvres de Jean-Edouard Augsburger en vente sur notre site

 

Jean-Edouard AUGSBURGER. Graveur.

Né le 27 septembre 1925 à La Chaux-de-Fonds.

De 1942 à 1946, il fréquente l'Ecole d'art de La Chaux-de-Fonds. Il travaille ensuite comme graveur industriel en usine tout en poursuivant, parallèlement, une activité de sculpteur. Il effectue en 1947 un premier voyage à Paris et y séjourne en 1951-1952.

Après s'être initié à la gravure en relief eu 1959, Augsburger abandonne la sculpture en 1965 pour se consacrer uniquement à cette forme de gravure.

En 1970, il est un des trois artistes à représenter la Suisse à la Biennale de Venise.

Bibliographie: Jean-Edouard Augsburger, 30 ans d'estampes, La Chaux-de-Fonds, Ed. d'En Haut, 1991.

 

L'adieu au sculpteur Augsburger

A l'âge de 83 ans, l'artiste chaux-de-fonnier Jean-Edouard Augsburger a insufflé son dernier souffle aux bourgeons du printemps. Pas de fleurs coupées pour l'adieu du graveur, pour qui l'être vivant sans racines, c'est un peu comme une humanité décapitée de ses rêves et de la poésie qui la tient debout. Son œuvre compte parmi les plus importantes en Suisse. Jean-Edouard Augsburger a bouleversé la gravure classique en créant une technique artistique unique de gravure en relief.

Jean-Edouard Augsburger est né en 1925 à La Chaux-de-Fonds. En 1937, il suit des cours de dessin à l'Ecole d'art de La Chaux-de-Fonds. Puis, en 1942, il entre en section gravure, période durant laquelle il apprend le modelage avec Léon Perrin. Dès 1946, il travaille dans l'industrie horlogère comme graveur.

Jean-Edouard Augsburger était d'abord un sculpteur. C'est à Paris, dès 1947, qu'il apprend la taille avec Zadkine, sculpteur d'origine russe. Vie de bohème, jeunesse et désillusions aussi. Il revient à La Chaux-de-Fonds en 1953 et poursuit sa quête dans son atelier, rue des Jardinets, où il rencontre Monique et Jean Bouille, artiste peintre. Une solide amitié se noue. C'est le temps de la gouge sur le linot, de l'acide sur le cuivre, de l'encre et de la plume. Après avoir définitivement abandonné la sculpture en 1965, il se consacre entièrement au perfectionnement de ses recherches sur l'estampe en relief, les premiers tirages datent de 1962.

Il y a des gens qui passent comme ça, humbles hommes aux cheveux gris d'une éternelle jeunesse, ombres qui font de la lumière, coquillages dans un terrain vague, vagues qui déposent sur quelques plages un peu de rêves, un peu de sable, quelques traces, quelques images. Salut Jean-Edouard. /mab

Source : https://www.arcinfo.ch/