Nouveautés

max-theynet-les-3-barques-50-60cm
Theynet Max (1946)
1500,00 CHF
pierre-stampfli-38-47cm-1966
Stämpfli Pierre
2400,00 CHF
max-theynet-berne-palais-federal-60-50cm
Theynet Max
1300,00 CHF
max-theynet-50-60cm-bietschhorn
Theynet Max
1800,00 CHF
ferdinand-maire-contre-jour-38cm-54cm-1959
Maire Ferdinand
2400,00 CHF
max-theynet-petit-port-50-60cm
Theynet Max
1500,00 CHF
ferdinand-maire-fleurs-et-vase-58-47cm-1935
Maire Ferdinand
3500,00 CHF
leonor-fini-43cm-36cm
Fini Leonor
850,00 CHF
max-theynet-valangin-60-70cm-1944
Theynet Max
1500,00 CHF
rene-zwahlen-rade-de-geneve-37-52cm-1977
Zwahlen René
1200,00 CHF
georges-trincot-fleurs-46-38cm-1996
Trincot Georges
1500,00 CHF
yves-riat-vision-nocturne-50-36cm
Riat Yves
850,00 CHF
charles-barraud-porteuse-de-cruche-50-24cm
Barraud Charles
1600,00 CHF
kolos-vary-60cm-46cm-1975
Kolos-Vary
(1899-1983)
1800,00 CHF
hermann-sandoz-lac-de-neuchatel-47-63cm-1953
Sandoz Hermann
1500,00 CHF
roger-bonafe-le-bouquet-et-les-pins-65-81cm
Bonafé Roger
2400,00 CHF
noel-thebaud-poisson-62-70cm-profil1
Thebaud Noël
2400,00 CHF

Didur Galya
(Grand format)

St-Jean Népomucène (2017)
Variant price modifier:
Base price with tax
Salesprice with discount
2800,00 CHF
Discount
Tax amount
Price / kg:
Description

Acryl sur toile

80 cm x 80 cm

En parfait état

Sans cadre

Oeuvres de Galya Didur en vente sur notre site

Ref : E41-19A

  

Galya Didur (1961)

Galya Didur was born in Kharkov, Ukraine. She attended the College of Arts in Kharkov (1978-1982) and later the Kharkov Art Academy, choosing as a major Monumental Decorative Painting (1984-1989). In 1994 she immigrated to Israel, were she worked in interior design (painted in cupola in Hotel Hilton Queen Sheba and participated in many exhibitions (such as Art expo, New York, at Pier Carden Salon, Grand Palais, Paris, etc).

Originaire de la ville de Karlov en Ukraine, Galya Didur a fait ses études à l’École d’Art puis à l’Académie d’Art de la ville, dans la spécialité peinture monumentale décorative jusqu’en 1984. Dans les tableaux de l’artiste, qui vit en Israël, se côtoient les influences de Modigliani et de Picasso.

La peintre travaille par couches successives pour créer un style moderne fait de «lumières furtives, ombres profondes et traits rectilignes» qui «contrastent fortement avec les couleurs profondes.»

Elle vit depuis 1994 en Israël où elle travaille comme peintre et décoratrice d’intérieur. Elle a notamment peint la coupole du hall de l’hôtel Hilton à Eilat, aux Etats-Unis et travaillé à la galerie Avirama à Tel-Aviv.

 

Jean Népomucène

En 1373, un certain Jean Népomucène, fils de berger, fut ordonné prêtre et entra dans la chancellerie archiépiscopale. Il gravit peu à peu les échelons et en 1390, fut promu archidiacre de Sasz et chanoine de la cathédrale Saint-Guy de Prague. En 1393, l'archevêque Jan z Jenštejna en fit son vicaire général.En 1373, un certain Jean Népomucène, fils de berger, fut ordonné prêtre et entra dans la chancellerie archiépiscopale. Il gravit peu à peu les échelons et en 1390, fut promu archidiacre de Sasz et chanoine de la cathédrale Saint-Guy de Prague. En 1393, l'archevêque Jan z Jenštejna en fit son vicaire général.

Il entra rapidement en conflit avec le roi Venceslas IV de Bohême. Celui-ci interdit à l'abbaye de Kladruby d'élire un nouvel abbé. Son plan était de faire de l'église abbatiale une cathédrale, et d'en donner le siège à l'un de ses favoris. Jean Népomucène s'y opposa vivement. Quand l'abbé en titre ourut, les moines tinrent une élection. Furieux, Venceslas fit jeter le vicaire général et le nouvel abbé en prison. Après avoir été torturé par le feu, Jean Népomucène fut jeté dans la Vltava. La mort de Jean Népomucène entraîne l'union seigneuriale, une rébellion des nobles tchèques, qui dure de 1394 à 1402.

Selon la Chronica regum Romanorum de Thomas Ebendorfer († 1464) et les Annales Bohemorum (1541), Jean était le confesseur de la reine Sophie qui devient la femme de Wenceslas IV en 1389. Jean avait critiqué le roi et refusé de trahir les confessions de la reine, que Wenceslas soupçonnait d'adultère. Il fut torturé et jeté dans la Vltava (Moldau), en 1393 ; la légende raconte qu'à l'endroit où la rivière rendit le corps du saint, est miraculeusement apparue dans le ciel une couronne à cinq étoiles.

En réalité il semble que c'est parce qu'il est le vicaire général de l'archevêque de Prague Jan z Jenštejna, avec qui il était entré en conflit, que le roi Venceslas IV le fait arrêter, torturer et jeter dans la Vltava du Pont Charles.

Au xviie siècle, les jésuites, fer de lance de la Contre-Réforme, promurent son culte en Europe cenmtrale pour concurrencer celui porté par un autre Pragois, Jan Hus, prêcheur très populaire, brûlé vif pour ses idées réformatrices en 1415.