Nouveautés

markus-bandi-79-68cm-1950
Bandi Markus
650,00 CHF
gerard-bregnard-le-cemaflore-35-40cm-1966
Bregnard Gérard
1700,00 CHF
marie-rose-zuber-nuages-de-beau-temps-39-30cm-1979
Zuber Marie-Rose
1200,00 CHF
andre-evard-ciel-rouge-et-arbre-27-41cm
Evard André
2400,00 CHF
maurice-mathey-28-37cm-1918
Mathey Maurice
1200,00 CHF
roger-tissot-personnage-50cm-65cm
Tissot Roger
2400,00 CHF
j-courvoisier-lac-neuchatel
Courvoisier Jules-Ami
1200,00 CHF
mariane-du-bois-jonchere-32-46cm-1971
Du Bois Marianne
1200,00 CHF
gerard-bregnard-80cm-80cm-le-chateau-L-1980
Bregnard Gérard
8500,00 CHF
aime-barraud-paris-60-73cm
Barraud Aimé
1500,00 CHF
jean-philippe-georges-campagne-genevoise-27-43cm
Georges Jean-Philippe
2400,00 CHF
marianne-du-bois-hiver-jaune-22-50cm-1990
Du Bois Marianne
850,00 CHF
aime-barraud-tour-de-l-horloge-neuchatel-39-32cm
Barraud Aimé
650,00 CHF
roger-myhra-planete-magique-60-80cm
Myrha René
3600,00 CHF
le-gal-table-et-fleurs-46-33cm
Gall François
4500,00 CHF
pierre-michel-franches-montagnes-29-79cm
Michel Pierre
1500,00 CHF
szabo-personnage-et-oeufs-20-16cm
Szabo Joseph
800,00 CHF
dominique-froidevaux-bronze-59cm
Froidevaux Dominique
2600,00 CHF
Sopel Lyle (Canada)
6500,00 CHF
jean-roll-la-fin-de-l-ete-86-115cm-1973
Roll Jean (1973)
8500,00 CHF
jean-daniel-dessarzin-espace-temps-60cm-60cm-2019
Dessarzin Jean-Daniel
1200,00 CHF
auguste-bachelin-45cm-56cm
Bachelin Auguste
3600,00 CHF
laure-guyot-37cm-44cm
Guyot Laure-Cécile
1200,00 CHF
maya-mossaz-3-visages-69cm-49cm-1987
Mossaz Maya
2400,00 CHF
georges-girard-les-toits-bruns-100-87cm-1986
Girard Georges
4500,00 CHF
goener-arrnand-la-cueillette-41-61cm
Gesner Armand
1200,00 CHF
gerald-comtesse-magnolias-62cm-73cm
Comtesse Gérald
2500,00 CHF
hermann-sandot-le-degel-59-73cm
Sandoz Hermann
2400,00 CHF
serge-voisard-les-cufattes-45-72cm-1970
Voisard Serge (1970)
1200,00 CHF
edouard-jeanmaire-barques-sur-leman-18-25cm
Jeanmaire Edouard
1500,00 CHF
andre-brechet-76-56cm
Bréchet André
2400,00 CHF
guy-lamy-hotel-du-nord-65cm-81cm-1968
Lamy Guy
4500,00 CHF
kolos-vary-33-40cm-1979
Kolos-Vary
2400,00 CHF
andre-evard-les-tournesols-50-65cm-1941
Evard André
4500,00 CHF
andre-evard-crepuscule-sur-crete-du-jura-27-40cm-1954
Evard André
3500,00 CHF
jungo-deux-baigneuses-60-92cm-1989
Jungo Jean-Pierre
4500,00 CHF
adrien-gogler-roses-58-46cm
Gogler Adrien
750,00 CHF
zini-petit-canal-a-venise
Zini Umberto
1200,00 CHF

Offres du mois

Nouveautés antiquités & vintage

NOUVELLE GALERIE DES ANNONCIADES

PEINTRES SUISSES
AU XXème SIÈCLE

Grande exposition du 5 juillet au 26 août 2018

Vente de tableaux en provenance de collections privées

 
AIMÉ BARRAUD (1902-1954) NE

ANDRE BRÉCHET (1921-1993) JU

GÉRALD COMTESSE (1941) NE

CHARLES L'EPLATTENIER (1874-1946) NE

HANS ERNI (1904-2015) LU 

ROBERT HAINARD (1906-1999) GE

FERDINAND MAIRE (1901-1963) NE

ANDRÉ-PAUL  (1919-2018) VD

MAURICE RODIEUX  (1876-1927) VD

HANS-RODOLF STRUPLER (1935-2015) ZH

MAX THEYNET (1875-1949) NE

 

Ouvertures: samedi-dimanche 14h00-18h00 et sur rendez-vous

Aimé BARRAUD, peintre (1902-1954)

Peintre neuchâtelois, graveur, né le 14 mars 1902 à La Chaux-de-Fonds, mort le 14 novembre 1954 à Neuchâtel.

Aimé Barraud étudie la gravure à l'Ecole d'art de La Chaux-de-Fonds, puis de 1922 à 1924 travaille avec ses frères Aurèle, Charles et François à Reims sur le chantier de la cathédrale. Dès 1924, il travaille à Paris pendant neuf ans. Il s'installe en Savoie en 1933, voyage jusqu'en 1938 en Belgique, Allemagne, France, Hollande, Italie, Espagne, puis revient finalement à Neuchâtel.

 andre brechet nature morte 42 52cm

André BRECHET (1921-1993)

Artiste peintre-sculpteur et artisan verrier Suisse, né à Delémont, dans le Canton du Jura.
Kunstgewebeschule de Bâle de 1942 à 1944 (peinture, sculpture et dessin). Il voyage beaucoup puis s’installe à Paris où il est élève d’André Lhote (1947-1948) et de Fernand Léger (1949).
Dès 1944, il fait de nombreuses expositions de sculpture et de peinture en Suisse et à l’étranger. Il a réalisé de nombreux vitraux pour des églises, en Suisse, aux États-Unis et en France, et pour des particuliers.
Lauréat du prix André Susse (1961), premier prix de l'Ambassade suisse à Paris (1966).

On lui doit les vitraux de nombreuses églises du Jura:
Chapelle Notre Dame de Lourdes, à Soyhières;
Église de Pleigne (1953)
Chapelle de Vellerat (1961)
Centre St-François, à Delémont (1962 et 1970)
Église d’Alle (1964)
Chapelle St-Nicolas de Flue, à Mormont (1976)
Chapelle St-Joseph, à Delémont (1979)
Église St-Laurent, à Soulce (1979 et 1983)
Chapelle de l’Hôpital, à Delémont (1986)

gerald comtesse les oranges

Gérald COMTESSE (1941)

Travaillant dès l’âge de 16 ans dans l’atelier de l’artiste neuchâteloise Janebé, le tout jeune peintre Gérald Comtesse (*1944) décroche la Bourse fédérale des Beaux-Arts en 1963, à l’âge de dix-neuf ans déjà ! Dès 1967, il enseigne à l’Académie Maximilien de Meuron qu’il dirigera de 1974 à 2008. Pendant toute sa carrière de peintre, de très nombreux voyages le conduiront à travers la France, l’Italie (Venise notamment mais aussi Rome, les Pouilles, la Sicile), Londres, l’Inde, le Yemen, l’Egypte. Auteur de nombreuses publications sur l’art régional du 20e siècle, il a organisé des expositions majeures sur Janebé, Charles et Aimé Barraud notamment, à la Galerie des Amis des Arts de Neuchâtel, galerie qui l’expose à son tour de 1963 à aujourd’hui. Par ailleurs, la peinture de Gérald Comtesse est présentée dans des galeries de tout le pays.

Sa peinture est d’abord dédiée au genre du paysage qui est rendu pour ce qu’on pourrait appeler son « âme secrète » avec son coloris enchanteur, ses ciels flamboyants, ses plans d’eau à nul autre pareils. Isolés et pris pour eux-mêmes, tous ces éléments constituent paradoxalement autant de poèmes abstraits dans le contexte figuratif qui est le leur. Portraits et scènes de genre se joignent à ce concert, et, parmi eux des bouquets de fleurs sublimes par leurs coloris et leurs mises en scène.

 hans erni 3 chevaux 60 105cm

Hans ERNI (1909-2015)

Swiss artist from Lucerne, in his hometown Hans Erni approached to the art world (more specifically to graphics) thanks to an apprenticeship as draftman. At the age of 19, he moved to Paris where he won the annual competition of the Académie Julian and where he also got close to Braque and Picasso. During the 30’s he made several trips all around Europe, adhering to abstract poetics and developing a humanistic prospective about the themes of body, technique, sport and mythology.

Convinced pacifist, he obtained tasks from different organizations, including ONU and CIO, and he has been rewarded with various honours.

Nowadays, Erni is known worldwide thanks to his prolific activity as painter, sculptor and engraver: during his decades of work he has realized countless lithographies, some series of stamps and about 300 billboards and murales; he also illustrated dozens of essays, encyclopedias and books. In 1979, his native town dedicated him a permanent exhibition. 

robert hainard les tadornes 28cm 40cm 1950 

Robert HAINARD (1906-1999)

Robert Hainard naît le 11 septembre 1906 à Genève. Fils de peintres, il débute très tôt dans la création artistique. En 1921, il entre aux Arts industriels et obtient en 1926 son certificat de capacité de sculpteur sur bois. En 1927, il invente en un nouveau procédé de gravure. Il se spécialise dans les longues observations de la nature et réalise des milliers de croquis.

En 1943, Robert Hainard publie son premier livre philosophique Et la Nature? qui sera suivi de plusieurs autres. En 1969, il est nommé Docteur ès sciences honoris causa de l'Université de Genève. Toute sa vie il sera précurseur de l'écologie et exposera ses œuvres de gravures, sculptures ou peintures. Robert Hainard disparaît le 26 décembre 1999.

 

FERDINAND-MAIRE-village-en-espagne-50-95cm-1960

Ferdinand Maire (1901-1963)

Peintre et graphiste né à Zurich le 23 mars 1901, décédé à Leysin (VD), le 3 janvier 1963. Après avoir étudié à la Kunstgewerbe- schule de Zurich, Ferdinand Maire entre dans les académies Julian et de la Grande Chaumière à Paris.

Il travaille tout d'abord comme graphiste, puis, dès 1930, s'adonne à la peinture et réalise tant à l'huile qu'à l'aquarelle des paysages, portraits et natures mortes.

hans rodolf strupler maisons 54 58cm

Hans-Rodolf Strupler (1935-2015)

Dès la fin de ses études à la Kunstgewerbeschuhle de Zürich, Hans Rodplf Strupler a toujours été fasciné par l’Orient. Un Orient de rêve, de fantaisie, de poésie et de couleurs qui se retrouve dans son œuvre comme une multitude de variations. Il s’inspire aussi bien de la miniature persane, des tapis, des fresques de l’Egypte antique ou de l’atmosphère des « Mille et une nuit ». Réminiscences musicales aussi (Strupler est l’auteur de nombreuses pochettes de disques) et rythmes modernistes qui font du peintre un proche de Klee.

L’artiste compte à son actif  de nombreuses expositions personnelles en Suisse et dans le monde. Ses oeuvres figurent dans de nombreuses collections importantes aux USA, en Australie, aux Pays-Bas et en Allemagne.

THEYNET MAX les barques

Max Theynet (1875-1949)

Max-Robert Theynet est né le 18 avril 1875 et décédé le 20 novembre 1949 à Colombier (NE). Il étudie la peinture à St-Gall sous l’enseignement de Jean Stauffacher pendant trois ans, puis, pendant quatre ans, il fréquente l'Ecole des Beaux-Arts de Zurich. Il séjourne ensuite six ans à Paris et travaille dans l'atelier de Luc-Olivier Merson.

De retour à Colombier où il allait passer le plus clair de sa vie, il se consacra surtout au paysage (rives du lac, paysages valaisans et jurassiens), à la nature morte de fleurs et à la peinture sur faïence. Il participa à de nombreuses expositions collectives et individuelles. 

Max Theynet a produit d'innombrables huiles, brossées avec dextérité, traitées à la spatule, éclatantes de matières et de couleurs. Nombreuses de ses œuvres enrichissent des collections privées. Max Theynet a su prendre ses distances avec l’académisme ambiant. Le peintre Maffli dans sa biographie parle de Max Theynet. Il lui a beaucoup appris sur le plan technique et il le considère comme l’un de ses maîtres, «un impressionniste extraordinaire qui m’a donné toute la nervure dans ma peinture.» 

andre paul le coluche des francais 28 20cm

André-Paul (1919-2018)

Paul-André Perret, alias André Paul, est né au Locle, dans le canton de Neuchâtel, le 27 décembre 1919, il travaille comme graphiste avant de débuter dans la caricature.

Après l'Ecole d'arts industriels de Bienne, André-Paul est monté à Paris afin de suivre la célèbre Ecole nationale supérieure d'arts décoratifs. Mais son séjour sera écourté puisqu'en juin 1940 les Allemands entraient dans la capitale.

Installé comme graphiste indépendant à Bienne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, André Paul commence sa carrière de dessinateur en illustrant des catalogues de grands magasins. Il s'occupe ensuite des campagnes publicitaires d'Omega.

Dès 1948, il vit à Lausanne et remplit des mandats pour l'agence Trio. Viendront bientôt les premiers dessins de presse, d'abord à L'Illustré, puisen 1952, c’est la rencontre de Jack Rollan, qui adopte André Paul düs le premier numéro de son irremplaçable canard satirique Le BonJour où il se fera remarquer par ses Victimes de la Semaine.

En 1958, il commence une longue collaboration avec La Tribune de Lausanne (devenue ensuite Le Matin) qui publiera ses grands dessins d'humeur chaque dimanche.

Il est l'illustrateur de "Les joyeuses tribulations d'une sage-femme" de Lila Sonderman et de nombreuses autres publications. il illustre de nombreux livres, en particulier une quinzaine de San-Antonio où s’impose sa vision de l’inénarrable Bérurier.

maurice rodieux erechtheion sur acropole 63 133cm

Maurice Rodieux (1876-1927)

Peintre et architecte vaudois né à Yverdon. Sa famille s'installe à Lausanne en 1895 où il y fait ses études au collège cantonal, au gymnaste classique puis à l’École d’ingénieurs.

Dès 1899 il étudie à Paris l’architecture et fréquente l’École des Beaux-Arts.

Entre ses travaux d’architecture il se rend régulièrement en Bretagne où il peint avec ardeur puis participe à plusieurs expositions à Lausanne dont celle de décembre 1920 à l’hôtel de la Paix.

Pendant la guerre 14-18 il visite la Grèce dont il est un fervent admirateur. Il en rapporte de nombreuses toiles de l’Acropole, du Parthénon, des Propylées, faites le soir ou au point du jour. Ce sont des œuvres documentaires de qualité où le peintre souhaite davantage fixer l’image exacte des choses que de rendre une vision personnelle.

Maurice Rodieux participe à une mission archéologique en Egypte et en Lybie où il trouve ses meilleures inspirations. Il se rend ensuite à Constantinople puis en Tunisie et s’installe au Maroc où il est décédé du typhus à l’âge de 51 ans.

 

DU 5 JUILLET AU 26 AOUT 2018

Ouvertures: samedi-dimanche 14h00-18h00 et sur rendez-vous 

ENTRÉE LIBRE