Nouveautés

andre-teleki-le-violoniste-45-38cm
Teleki André
1800,00 CHF
henri-chatillon-la-sagne-65-81cm
Châtillon Henri
1200,00 CHF
theophile-robert-44-32cm
Robert Théophile
750,00 CHF
picasso-balzac-49-32cm-1931
Picasso
500,00 CHF
william-aubert-54-77cm
Aubert William
3500,00 CHF
leon-berthoud-barque-23cm-35cm
Berthoud Léon
2400,00 CHF
Janebe
2600,00 CHF
pierre-bonnard-dingo-38-28cm
Bonnard Pierre
1800,00 CHF
charles-monnier-village-65-92cm
Monnier Charles
3600,00 CHF
max-ernst-composition-44-37cm
Ernst Max
1200,00 CHF

Offres du mois

Aucune image
Bréchet André
450,00 CHF
henri-chatillon-ferme-jurassienne-39-61cm
Châtillon Henri
450,00 CHF
aldo-patocchi-fuochi-di-primavera-45-33cm
Patocchi Aldo
120,00 CHF
jacques-villon-composition-49-34cm-1927
Villon Jacques
450,00 CHF
picasso-joueur-de-flute-55-37cm-1959
Picasso
150,00 CHF
kontorowiz-villa-en-hiver-27-34cm
Kontorowiz
450,00 CHF
jean-pierre-remon-neige-aux-franches-montagnes-60-79cm
Rémon Jean-Pierre
450,00 CHF
jean-adam-gravure-originale-nu-26-13cm
Adam Jean
250,00 CHF
hermann-jeannet-alger-41-31cm
Jeannet Hermann
450,00 CHF
marcel-masson-hotel-du-nord-45cm-54cm
Masson Marcel
750,00 CHF
charles-wellens-dunes-du-limbourg-35-50cm
Wellens Charles
850,00 CHF
hans-erni-chevaux-29-36cm
Erni Hans
650,00 CHF

POLPER (1910-1999)

Paul Perrenoud

Peintre, clown, professeur d'Art et graphiste suisse, ami du clown Grock

EXPOSITION

du 19 novembre 2016 au 29 janvier 2017

 POLPER-portraitPOLPER-et-LYL

                                                                       Le duo «Polper et Lyl»

POLPER-abstrait-80-80cmPOLPER-aquarelle-20-30cm

Deux oeuvres de Polper

expo-posthume-polper-aplus-18-8-2016

Source: journal neuchâtelois A+, 18 août 2016

POLPER-illustrations1

Paul Perrenoud, alias Polper (1910-1999)

Paul Perrenoud, alias Polper, a réalisé un grand nombre de compositions graphiques pour le cirque. Cet artiste en plus de sa carrière de peintre et d'enseignant à l'École dArt de la Chaux-de-Fonds, était clown musicien et jouait de 14 instruments dont un accordéon miniature comme son célèbre ami Grock (1).

La galerie des Annonciades met en vente sur son site une série de dessins, aquarelles et huiles de Polper ainsi que quelques originaux de ses affiches. Les oeuvres peuvent être achetées avant l'exposition. Demandez leur prix en nous adressant un mail et réservez dès maintenant l'oeuvre qui vous intéresse.

Paul Perrenoud, alias Polper, a réalisé un grand nombre de compositions graphiques pour le cirque. Cet artiste en plus de sa carrière de peintre et d'enseignant à l'École dArt de la Chaux-de-Fonds, était clown musicien et jouait de 14 instruments dont un accordéon miniature comme son célèbre ami Grock (1).

La galerie des Annonciades met en vente sur son site une série de dessins, aquarelles et huiles de Polper ainsi que quelques originaux de ses affiches. Les oeuvres peuvent être achetées avant l'exposition. Demandez leur prix en nous adressant un mail et réservez dès maintenant l'oeuvre qui vous intéresse.

POLPER-illustrations2

Paul Perrenoud dit Polper, artiste peintre et graphiste neuchâtelois

Paul Perrenoud, frais émoulu avec un diplôme de bijoutier à l’Ecole d’Art de la Chaux-de-Fonds trouvant les affiches de Grock pas fameuses, réalise spontanément en 1932, un dessin sur Grock et lui présente à Paris dans sa loge à Medrano. Cette idée de le représenter dans le même dessin sous 2 apparences, son aspect civil et sa silhouette en piste plait à Grock et trouve l’idée si intéressante qu'il lui commande une deuxième affiche, réalisée dans la nuit et livrée le lendemain. Grock négocie âprement les honoraires de Polper et ce dernier doit diminuer ses prétentions, mais peut désormais indiquer sur sa carte de visite "dessinateur de Grock" ce qui le fait connaître de la profession. Et c'est ainsi qu'il réalisera d’autres affiches pour d’autres vedettes du cirque comme André Rancy, Boulicot, Rhum, Zavatta ou les Fratellini.

À partir de 1935 et jusqu'à 1975 il enseigne le dessin à l'Ecole d'Art de la Chaux-de-fonds.

Polper est un artiste art déco au style très original voire avant-gardiste qui, en plus du dessin avait un passion le cirque et les clowns, et c'est pourquoi avec sa femme ils avaient formé un duo de clowns musicaux«Polper et Lyl», qui se produisaient dans de nombreux galas en Suisse.

 

Oeuvres de Polper en vente sur notre site

 


(1) L’existence de Grock, de son vrai nom Adrien Wettach, est une aventure en elle-même, qui nous fait penser, du moins pour les premières années de sa vie, aux personnages de Dickens, Tom Sayers, Oliver Twist.

Grock naît en 1880, dans un petit village suisse, dans le Jura bernois, du nom de Loveresse. Son père est horloger et paysan comme la plupart des hommes de la région, mais il est surtout connu pour ses prouesses en gymnastique. En ce temps-là, quand on est un père de famille, il faut savoir se tenir, et la droiture est la position requise. Pourtant, il est fort à parier que s’il en avait été autrement, le père de Grock aurait pu faire carrière dans le cirque. Le sort voulut que ce soit le fils qui réalisa cette prouesse. Alors enfants, Grock et sa sœur montent des spectacles d’acrobatie qu’ils joueront, avec la permission de leur père (!), dans différents établissements et cafés de la région. Mais la réalité le rattrape bientôt, il quitte l’école et fera des petits métiers alimentaires, jusqu’au jour où, lisant une annonce, sa mère décide de l’envoyer en Hongrie dans une riche famille pour enseigner le français. Grock à 17 ans. Son démon du cirque ne sera pas long à resurgir, c’est par une pirouette qu’il se présentera devant le baron chez lequel il vivra.

En 1900, après avoir été accordeur de piano itinérant, il fait ses premiers pas dans le monde du cirque en devenant le partenaire d’Alfrediamos pour le cirque Krateily, en Hongrie. Puis, il rejoint la France où il devient caissier du Cirque National suisse. Il fait la connaissance, vers 1903, de Brick, dont il sera le partenaire pour le fameux cirque Medrano. Grock achève son éducation de clown avec Antonet, qui fut son véritable maître. Antonet le fait beaucoup travailler, jouer de différents instruments, ensemble ils inventent de nouveaux numéros. Ils iront à Londres, en Allemagne et, sous les acclamations d’un public immense, tourneront sans cesse pendant quelques années. Grock fera rire le monde entier et met au point à cette époque des numéros qu’il conservera jusqu’à la fin de sa carrière.

Son héros est un nigaud qui, placé au milieu d’instruments de musique, cherche les cordes de son violon alors qu’il tient celui-ci du mauvais côté et s’efforce de s’asseoir plus près du piano en tirant ce dernier plutôt que le tabouret et ponctuant ses découvertes du célèbre : « sans blââgue ! ». Assimilé à la catégorie des clowns musicaux, Grock est aussi excellent acrobate ; son art et ses tours, plus proches par ailleurs du music-hall, tendent vers une certaine forme d’universalité. Il fait ses adieux à la scène, à Hambourg, en 1954. Multimillionnaire, Grock bâtit un gigantesque palais sur la Côte ligure, à la (dé)mesure de son succès, sans doute une revanche sur la pauvreté de son enfance. Il meurt en 1959 en clown accomplit.

Toujours considéré par ses pairs comme le plus grand clown du XXe siècle, Grock était un homme complet, à la fois jongleur, cascadeur, contorsionniste, danseur, mime ou directeur de troupe. Ce virtuose a composé plus de 2’500 mélodies. Outre un public très populaire, rois, reines et présidents d’Europe honoraient ce pitre qui illuminera trois générations, en des temps où l’on ne riait pas forcément…