Nouveautés

janebe-77cm-77cm-1973
Janebé (1973)
3600,00 CHF
janebe-paysage-italie-50-70cm-1957
Janebé
(1907-2000)
2400,00 CHF
robert-rayme-55-46cm-1994
Rayne Robert
650,00 CHF
dominique-froidevaux-semence-50-68-50cm-1984
Froidevaux Dominique
6500,00 CHF
marie-rose-zuber-vole-qui-peut-40-43cm-1986
Zuber Marie-Rose
2400,00 CHF
gottfried-helnwein-erdbeben-36-45cm
Helnwein Gottfried
1500,00 CHF
ernst-wolf-schnee-eulen-53-33cm-1975
Wolf Ernst
250,00 CHF
h-grieder-77-60cm-1977
Grieder H.
750,00 CHF
j-muller-11cm-15cm
Müller J
120,00 CHF
andre-louis-freymond-60-30cm-1979
Freymond André-Louis
1500,00 CHF
rosina-wachtmeister-39-30cm
Wachtmeister Rosina
1200,00 CHF
theodore-streit-port-de-bale-42-60cm
Streit Theodor
850,00 CHF
colliard-cabanes-2005
Colliard Roland
350,00 CHF
philippe-gigon-reminiscence3-50-50cm-1994-vignette
Gigon Philippe
650,00 CHF
hippolyte-boschung-poya-1987
Boschung Hyppolite
4500,00 CHF
Moreno Salvador
1200,00 CHF
aurele-barraud-composition-aux-poires-44cm-33cm
Barraud Aurèle
1500,00 CHF
murielle-argoud-jardin-100cm-80cm-2015
Argoud Murielle
1800,00 CHF
hernann-sandoz-le-doubs-50cm-65cm-1956
Sandoz Hermann
1800,00 CHF

Nouveautés antiquités & vintage

Jeanniot Pierre

Le parc sous la neige (1889)
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
6500,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Huile sur toile datée de 1889

50 cm x 61 cm

En parfait état

Avec cadre d'origine en bois sculpté (Uniquement avec une couche de fond blanche, discrète)

Ref: EEG

 

Pierre Georges Jeanniot (1848-1934)

Né en 1848 à Genève de parents français; décédé en France en 1934. Peintre, dessinateur, aquarelliste et graveur. Il fut l'élève de son père Pierre-Alexandre Jeanniot, longtemps directeur de l'école des Beaux-Arts de Dijon.

Il est officier d'infanterie de 1866 à 1881. Au cours de sa carrière militaire, il ne cesse de dessiner et expose pour la première fois en 1872 au Salon de Paris où il présente une aquarelle sous le titre "Intérieur de forêt". Chaque année, il y présente des oeuvres avec des vues de Toul, de Dijon, de Paris, des bords de la Seine à Troyes, ainsi qu'avec quelques portraits.

En 1881, alors qu'il était sur le point d'accéder au grade de commandant il démissionne de son état militaire et se consacre exclusivement à la peinture. Il s'établit alors à Paris et en 1882 obtient sa première récompense. Les oeuvres de cette époque consistaient surtout en des scènes de la vie militaire.

A Paris, il se lie d'amitié avec nombre d'artistes dont Manet, Puvis de Chavannes, Forain, Helleu,... mais surtout avec Degas qu'il vénérait comme un maître et avec qui il partagea beaucoup de temps dans sa maison à Dienay (Côte d'Or), propriété de la famille Jeanniot.

Le dessin fut toujours sa passion et sa force. Son trait vivant, expressif et animé excellait à rendre avec humour les scènes pittoresques des moeurs de la vie de ses contemporains. "Il faut bien dire ceci, écrivait-il, il n'y a de viable que les choses bien dessinées ou très bien composées, quand les deux sont réunis, on a un chef d'oeuvre hors de là, pas de salut".

Pierre Georges Jeanniot a illustré avec talent un grand nombre de manuscrits parmi lesquels Adolphe de Benjamin Constant, Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, Le misanthrope de Molière, contes choisis de Maupassant,... Il publia également le récit de ses entretiens avec Manet et Degas.

Plus tard, il devient directeur du Journal amusant en même temps qu'il collabore Au Rire et à L'Echo de Paris. Comme graveur, à côté d'artistes comme Helleu, Somm, Goeneutte, Jeanniot s'est spécialisé dans ce qu'on appelait alors "l'eau-forte parisienne". Ce fut un aimable chroniqueur qui par quelques scènes de vie parisienne, nous montra une France ironique où les marionnettes du snobisme sont saisies d'un trait cursif, aigu, dans une enveloppe de tons rares. Son talent de graveur l'apparente parfois à Toulouse Lautrec et Mary Cassat.

Parallèlement à l'eau-forte, Jeanniot employa la technique xylographique qui par de violents découpages permet aux surfaces largement encrées -aplats ou contours- de s'opposer sans transition aux sources claires.

L'oeuvre de Jeanniot porte dans son ensemble la marque d'une grande probité, d'une originalité, d'un sentiment soutenu et d'une rare virtuosité dans l'exécution.

 

Source: http://www.galeriedupistoletdor.com/gdpo/jeanniot/jeanniot.htm#buveur