Nouveautés

cerf-alphonse-le-vorbourg-delemont-47-65cm
Cerf Alphonse
1200,00 CHF
lucien-grounauer-neige-sur-la-ville-50-70cm
Grounauer Lucien
2500,00 CHF
andre-evard-arblre-solitaire-28cm-37cm-1945
Evard André (1945)
3600,00 CHF
aime-barraud-vase-et-fleurs-75cm-61cm
Barraud Aimé
6500,00 CHF
aime-barraud-les-peches-42-50cm
Barraud Aimé
6500,00 CHF
andre-brechet-35-53cm
Bréchet André
1500,00 CHF
coghuf-adam-et-eve-22cm-6cm-1960
Coghuf
1500,00 CHF
janebe-portrait-jeune-fille
Janebé
1800,00 CHF
jacques-voyet-73cm-54cm
Voyet Jacques
3500,00 CHF
Bregnard-encre-de-chine-page2
Bregnard Gérard
450,00 CHF
thierry-vaubourgouin-65-92cm
Vaubourgoin Thierry
7500,00 CHF
andre-brechet-st-pierre-porrentruy-54-73cm
Bréchet André
1800,00 CHF
sohie-l-eplattenier-fleurs-blanches-110-48cm
L'Eplattenier Sophie
2800,00 CHF
hans-erni-69-51cm-1969
Erni Hans
1300,00 CHF
lucien-grounauer-vase-et-fleurs-76-62cm
Grounauer Lucien
4500,00 CHF
Coghuf-98-68cm-deux-chevaux-serigraphie-1962
Coghuf
5400,00 CHF
georges-dessouslavy-le-homard-81-65cm-1935
Dessouslavy Georges
3600,00 CHF

Wellens Charles

Dunes de Limbourg (Belgique)
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
750,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Huile sur toile (non datée)

35 cm x 50 cm

En bon état

Sans cadre

charles-wellens 

Charles Wellens (1889-1959), peintre belge

Charles Wellens obtint d'entrer à l'école des Beaux-Arts de Louvain; il y eut pour maîtres les peintres Omer DIERICKX, Joseph DAMIEN

En 1913 il quitte Louvain emportant la grande médaille en vermeil du gouvernement pour s'installer à Hasselt. Après avoir peint des figures et quelques portraits il se tourne vers les paysages de la lande campinoise.

Charles Wellens est le peintre de la Campine: "peintre campinois", il aime qu'on l'appelle ainsi. Comme la Bretagne la Campine a de grands horizons, des landes de sable, de bruyères et de chênes nains.

Quelle chaumière de toute cette région campinoise, au Nord de Hasselt jusqu'à la frontière hollandaise, voire au delà, n'a vu rôder autour d'elle un paysagiste de qui la première visite a dû intriguer les habitants ?

Charles Wellens était grand, robuste, bien d'aplomb dans ses guêtres et ses gros souliers, nu-tête par tous les temps, le teint bronzé, les épaules larges sillonées de courroies et de cordes où s'accrochaient chevalet et boîte de couleurs.

Il a exposé à Rio de Janeiro, Buenos Aires, Rouen, Lille et bien d'autres villes.

 

Source: Courte biographie rédigée d'après la brochure "Les deux visages du Limbourg, l'oeuvre des peintres Jos. DAMIEN et Charles WELLENS" (Edition non indiquée sur notre document)