Nouveautés

max-theynet-les-3-barques-50-60cm
Theynet Max (1946)
1500,00 CHF
pierre-stampfli-38-47cm-1966
Stämpfli Pierre
2400,00 CHF
max-theynet-berne-palais-federal-60-50cm
Theynet Max
1300,00 CHF
max-theynet-50-60cm-bietschhorn
Theynet Max
1800,00 CHF
ferdinand-maire-contre-jour-38cm-54cm-1959
Maire Ferdinand
2400,00 CHF
max-theynet-petit-port-50-60cm
Theynet Max
1500,00 CHF
ferdinand-maire-fleurs-et-vase-58-47cm-1935
Maire Ferdinand
3500,00 CHF
leonor-fini-43cm-36cm
Fini Leonor
850,00 CHF
max-theynet-valangin-60-70cm-1944
Theynet Max
1500,00 CHF
rene-zwahlen-rade-de-geneve-37-52cm-1977
Zwahlen René
1200,00 CHF
georges-trincot-fleurs-46-38cm-1996
Trincot Georges
1500,00 CHF
yves-riat-vision-nocturne-50-36cm
Riat Yves
850,00 CHF
charles-barraud-porteuse-de-cruche-50-24cm
Barraud Charles
1600,00 CHF
kolos-vary-60cm-46cm-1975
Kolos-Vary
(1899-1983)
1800,00 CHF
hermann-sandoz-lac-de-neuchatel-47-63cm-1953
Sandoz Hermann
1500,00 CHF
roger-bonafe-le-bouquet-et-les-pins-65-81cm
Bonafé Roger
2400,00 CHF
noel-thebaud-poisson-62-70cm-profil1
Thebaud Noël
2400,00 CHF

Robert Théophile
(1879-1954)

Oeillet de poète
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
1600,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Huile sur toile - non datée

55 cm x 46 cm

En parfait état

Cadre d'origine offert (doré)

Oeuvres de Théophile Robert en vente sur notre site

Ref: EEG

 

Théophile ROBERT, peintre (1879-1954)

Né le 12 août 1879 au Ried près de Bienne, mort le 24 février 1954 ä Neuchâtel. Fils de Léo-Paul et frère de Philippe Robert. II étudie tout d'abord le dessin et la peinture avec son père, devient l'élève de Clément Heaton, puis travaille à Montpellier sous la direction du peintre Eugène Burnand. Il séjourne en 1897 à Florence où il rencontre les peintres René Auberjonois et Pierre Godet. Il se rend en 1899 à Paris et travaille jusqu'en 1907 dans divers ateliers et académies. Après son mariage en 1908, il entreprend un voyage d'étude en Allemagne, puis s'installe jusqu'en 1918 à Saint-Blaise.

Théophile Robert retourne après l'armistice à Paris, retrouve son ami de longue date, Le Corbusier, se lie d'amitié avec Amédée Ozenfant, et fréquente des artistes tels que Picasso, Braque, Bissière, devenant cubiste à sa manière. L'année 1921 marque son premier grand succès au Salon des indépendants et le début d'une grande carrière internationale. Il expose tant en France, en Allemagne, au Japon qu'en Suisse où chaque année de nombreuses commandes de portraits le retiennent dans son atelier à Saint-Blaise. II revient définitivement en Suisse en 1929 pour se vouer à la décoration d'églises telles celles de Tavannes, Gorgier, Saint-Blaise, et poursuivre ses recherches picturales au travers d'une production variée comprenant portraits, natures mortes, bouquets de fleurs, paysages etc.

Source: Bibliographie: Lucienne Florentin, Théophile Robert, Neuchâtel, Delachaux & Niestlé, 1933. SKL, pp. 790-791.