Nouveautés antiquités & vintage

vase-gallle-3
Vase Gallé
1400,00 CHF
vase-galle-14cm-image2
Vase Gallé (14cm)
900,00 CHF

Pail Edouard
(1851-1916)

Bord de rivière
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
1200,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Huile sur toile

Ce tableau a été acheté dans les années 70 au prix de CHF 7500.-

32 cm x 38 cm

En bon état

Cadre d'origine offert

 

Edouard Pail (1851-1916)

Peintre français né à Corbigny en 1851 et mort à Villeneuve-le-Roi en 1916.

Édouard Pail est le fils d'un peintre originaire du Piémont et d'une mère originaire de sa ville natale de Corbigny (Nièvre). Il est l'élève du peintre et graveur local Hippolyte Lavoignat, un ami de Camille Corot, et étudie à l'école des beaux-arts de Nevers.

Il expose deux paysages au Salon de Paris de 1870 : Le Ruisseau de Varennes près Corbigny et Les Chaumes de Corbigny.

En 1877, il devient professeur à l'école des beaux-arts de Nevers. Puis il abandonne ce poste pour rejoindre Paris en 1880.

Il entreprend alors des voyages en Angleterre, en Égypte, en Palestine et en Algérie. Il se marie en Algérie, en 1886, avant de s'installer définitivement à Paris, boulevard du Montparnasse, puis passage Saulnier. Il revient néanmoins à Corbigny régulièrement, où il aime travailler pendant la belle saison.

Il expose chaque année au Salon de Paris des œuvres aux sujets rustiques comme Le Doyen de la plaine, Les Oies au matin, au Pâtis Poux à Corbigny ou Le Ruisseau de Cropigny.

En 1888, il est sociétaire au Salon des artistes français. Il obtient une médaille en 1893.

En 1896, il est nommé officier d'Académie.

En 1903, il devient officier de l'Instruction publique.

Au Salon de 1912, il expose Le Soir au Mont Sabot et à celui de 1914, L'Étang aux bruyères.

Sa peinture prend pour thème principal des paysages du Nivernais traités dans le style de l'école de Crozant à laquelle il se rattache. Il pratique la peinture de plein air. Ses sujets de prédilection sont les pâturages et les bruyères, les basses-cours, les rivières ombragées, les panoramas roses et embrumés. Ils sont traités dans des tons francs et une palette dominée par les verts et les bruns.