Nouveautés

janebe-77cm-77cm-1973
Janebé (1973)
3600,00 CHF
janebe-paysage-italie-50-70cm-1957
Janebé
(1907-2000)
2400,00 CHF
robert-rayme-55-46cm-1994
Rayne Robert
650,00 CHF
dominique-froidevaux-semence-50-68-50cm-1984
Froidevaux Dominique
6500,00 CHF
marie-rose-zuber-vole-qui-peut-40-43cm-1986
Zuber Marie-Rose
2400,00 CHF
gottfried-helnwein-erdbeben-36-45cm
Helnwein Gottfried
1500,00 CHF
ernst-wolf-schnee-eulen-53-33cm-1975
Wolf Ernst
250,00 CHF
h-grieder-77-60cm-1977
Grieder H.
750,00 CHF
j-muller-11cm-15cm
Müller J
120,00 CHF
andre-louis-freymond-60-30cm-1979
Freymond André-Louis
1500,00 CHF
rosina-wachtmeister-39-30cm
Wachtmeister Rosina
1200,00 CHF
theodore-streit-port-de-bale-42-60cm
Streit Theodor
850,00 CHF
colliard-cabanes-2005
Colliard Roland
350,00 CHF
philippe-gigon-reminiscence3-50-50cm-1994-vignette
Gigon Philippe
650,00 CHF
hippolyte-boschung-poya-1987
Boschung Hyppolite
4500,00 CHF
Moreno Salvador
1200,00 CHF
aurele-barraud-composition-aux-poires-44cm-33cm
Barraud Aurèle
1500,00 CHF
murielle-argoud-jardin-100cm-80cm-2015
Argoud Murielle
1800,00 CHF
hernann-sandoz-le-doubs-50cm-65cm-1956
Sandoz Hermann
1800,00 CHF

Nouveautés antiquités & vintage

Humbert Charles (1937)

Chrysanthèmes (1947)
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
1500,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Huile sur toile datée de 1943

Signature sur le haut du tableau

93 cm x 66 cm

En parfait état

Cadre d'origine offert 

Autres tableaux de Charles Humbert en vente sur notre site

Ref: 404-E27-12

 

Charles Humbert (1891-1958), peintre, bibliophile, est né au Locle et mort à La Chaux-de-Fonds.

C’est au Locle qu’il passe ses années d’enfance et de jeunesse. Il y suit sa scolarité et montre très tôt des talents artistiques tant musicaux que picturaux. Entre 1906 et 1911, Charles Humbert fréquente l’Ecole d’art de La Chaux-de-Fonds et suit le Cours supérieur de Charles L’Eplattenier. Après l’obtention du brevet d’enseignement du dessin, Charles Humbert séjourne à Paris puis en Italie du Nord, étudiant surtout les grands peintres italiens, tels Giotto, Raphaël et Léonard de Vinci, mais aussi les contemporains.

En 1914, il revient à La Chaux-de-Fonds pour s’y fixer définitivement. Par sa vaste culture, il marque profondément la vie culturelle et artistique de la ville. Charles Humbert est notamment une des figures centrales de la revue Les Voix, qui paraît à La Chaux-de-Fonds de 1919 à 1920 et à laquelle ont contribué peintres, musiciens et écrivains chaux-de-fonniers, dont Madeleine Woog (1892-1929), peintre, qu’il épouse à cette époque. Cette effervescence intellectuelle est d’ailleurs illustrée dans Le concert sans orchestre, roman de Jean-Paul Zimmermann.

Les oeuvres laissées par Charles Humbert affichent une grande diversité, tant par les différentes techniques employées, que par le choix de ses sujets. Outre la peinture sur chevalet, il s’est intéressé à de nombreuses techniques telles que la mosaïque, la fresque, le dessin et l’illustration de livres.

Source: Bibliothèque de Neuchâtel