Offres du mois

walter-wehinger-litho-34-22cm
Wehinger Walter
150,00 CHF
Turuvani Bernard
450,00 CHF
leonardo-spreafico-43cm-32cm
Spreafico Leonardo
450,00 CHF
l-huguenin-fleurs-41cm-27cm
Huguenin Subilia L.
450,00 CHF
n-tenier-35-46cm-1988
Tenier N.
350,00 CHF
rue-principale-37-44cm
Bruholm Larsen
450,00 CHF
m-tosy-chevaux-39-59cm
Tosy M.
450,00 CHF
Lebert Aurèle
600,00 CHF
luc-barbier-vieux-lyon-19cm-29cm-1939
Barbier Luc
350,00 CHF
peter-riedo-sokrates-33cm-33cm
Sir Riedo Peter
250,00 CHF
henry-moore-sculptural-objets-49-76cm-1973
Moore Henry
380,00 CHF
a-mermod-dents-du-midi-44-59cm-1948
Mermod A.
450,00 CHF
henri-fehr-la-nautique-35-50cm
Fehr Henri
450,00 CHF
wilkinson-60cm-90cm
Wilkinson
650,00 CHF

Beitz Jeanne
(1881-1965)

Jeune fille à la lecture
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
6500,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Huile sur toile de grand format

100 cm x 81 cm

En parfait état

Cadre d'origine offert

Ref: E13-16

 

Jeanne Beitz (1881-1965)

Artiste fribourgeoise

A suivi l'académie Julian à Paris

Tableau de Marie Bashkirtseff, "L'Académie Julian à Paris" (1881)

                                                                                                                                 Academie Julian en 1889 

L'Académie Julian

L'Académie Julian est une école privée de peinture et de sculpture, fondée à Paris en 1867 par le peintre français Rodolphe Julian (1839-1907). Elle est restée célèbre pour le nombre et la qualité des artistes qui en sont issus pendant la grande période d'effervescence dans les arts au début du XXe siècle.

Pour les jeunes femmes, l'Académie constituait la seule alternative aux cours offerts par l'École des Beaux-Arts, l'entrée dans cet établissement public leur étant proscrite jusqu'en 1897. Elles avaient en outre la possibilité de peindre des nus à partir de modèles masculins, preuve d'un laxisme intolérable aux yeux des instances officielles. Afin d'économiser de l'argent aux contribuables en décourageant l'inscription d'étudiants étrangers, l'École des Beaux-Arts imposait de surcroît à ses candidats une épreuve de langue française réputée difficile, ce qui fit que l'Académie Julian attira un grand nombre d'étudiants venus de tous les pays d'Europe aussi bien que du continent américain. Enfin, l'Académie accueillait non seulement les artistes professionnels, mais aussi les amateurs compétents désireux de perfectionner leur art.

De par la qualité de ses enseignants, l'Académie Julian acquit rapidement une certaine renommée. Elle put ainsi présenter ses élèves au Prix de Rome tout en servant de tremplin à ceux qui ambitionnaient d'exposer dans les Salons ou de se lancer dans une carrière artistique. La discipline n'était pas toutefois son point fort. Les étudiants, le plus souvent livrés à eux-mêmes, se faisaient remarquer par leurs canulars et leurs défilés dans les rues de Paris, les scandales se succédant jusqu'en pleine Belle Époque. Cela n'empêcha pas un groupe de jeunes peintres rebelles de devenir célèbre sous le nom de Nabis dès 1888-89. D'autres grands noms de la peinture restent associés à l'Académie Julian, entre autres ceux de Marcel Baschet, Léon Bakst, Dubuffet, Duchamp, Villon, Vuillard et Matisse.

Enseignants à l'Académie Julian / Période 1867-1940

Gustave Alaux - Marcel Baschet - Jean-Joseph Benjamin-Constant - William Bouguereau - Gustave Boulanger - Jules Cavaillès - Adolphe Déchenaud - Henri Chapu - André Del Debbio - Constant Detré - Théodore Devilly - Étienne Dinet - Paul Eschbach - Gabriel Ferrier - Flameng - Marcel Gimond - Jean-Paul Laurens - Paul Albert Laurens - Jean-Pierre Laurens - Jules Joseph Lefebvre - Roger Limouse - Jules Pagès - Eugène Robert Pougheon - Tony Robert-Fleury - Henri Royer - Emile Sabouraud - François Schommer - Raoul Verlet - Henri Zo