Offres du mois

walter-wehinger-litho-34-22cm
Wehinger Walter
150,00 CHF
Turuvani Bernard
450,00 CHF
leonardo-spreafico-43cm-32cm
Spreafico Leonardo
450,00 CHF
l-huguenin-fleurs-41cm-27cm
Huguenin Subilia L.
450,00 CHF
n-tenier-35-46cm-1988
Tenier N.
350,00 CHF
rue-principale-37-44cm
Bruholm Larsen
450,00 CHF
m-tosy-chevaux-39-59cm
Tosy M.
450,00 CHF
Lebert Aurèle
600,00 CHF
luc-barbier-vieux-lyon-19cm-29cm-1939
Barbier Luc
350,00 CHF
peter-riedo-sokrates-33cm-33cm
Sir Riedo Peter
250,00 CHF
henry-moore-sculptural-objets-49-76cm-1973
Moore Henry
380,00 CHF
a-mermod-dents-du-midi-44-59cm-1948
Mermod A.
450,00 CHF
henri-fehr-la-nautique-35-50cm
Fehr Henri
450,00 CHF
wilkinson-60cm-90cm
Wilkinson
650,00 CHF

Laprade Pierre
(1875-1931/32)

Amsterdam
Aucune image
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
450,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Eau-forte ;

signée et intitulée dans la plaque ;

29,5 cm x 25 cm ; épreuve toutes marges.

 

Pierre LAPRADE (1875-1931/32)

Artiste peintre français issu d'un milieu cultivé, fils du procureur de la République Raymond Coffinhal-Laprade, Pierre Laprade fréquente l'atelier d'Antoine Bourdelle dès 1896 et, bien que voué à la magistrature, le sculpteur l'encourage dans la voie artistique. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris et n'y reste pas, préférant le travail solitaire.

En 1900, Ambroise Vollard lui achète sa première œuvre. La même année, à l'Académie Eugène Carrière, Laprade rencontre Henri Matisse et les futurs Fauves auprès desquels il exposera en 1905 au Salon d'automne. Il participe au Salon des indépendants de 1901 et fait l'objet d'une exposition particulière chez Ambroise Vollard. Il travaille avec le céramiste André Metthey (1871-1920) et dessine des lithographies pour une édition de Manon Lescaut réalisée par Eugène Druet.

En 1906, il voyage en Italie et en Hollande, et expose collectivement chez Berthe Weill à Paris. Il expose à la Galerie Eugène Druet et participe au Salon de la Libre Esthétique à Bruxelles en 1907. En 1911, il exécute la première série des Pantins et épouse Christiane de Gourcuff.

En 1913, Pierre Laprade expose à l'Armory Show à New-York et à Chicago. Il dessine les costumes et décors pour l'opéra ballet Pygmalion au théâtre des arts de Jacques Rouché, ces décors sont peints et exécutés par le décorateur Georges Mouveau. Engagé durant la Première Guerre mondiale, il est décoré de la croix de guerre. Membre fondateur du Salon des Tuileries, il y expose jusqu'en 1930. En 1925, il peint la série des Églises et des Cathédrales, il décore un service de table.

En 1926, il participe à l'exposition de la « Jeune peinture contemporaine » à la Galerie Bernheim-Jeune et à la Galerie Katia Granoff.

Jusqu'en 1930, il illustre des œuvres littéraires comme Vers et Prose de Paul Valéry, Les fêtes galantes de Paul Verlaine ou Un amour de Swann de Marcel Proust.