Nouveautés antiquités & vintage

vase-gallle-3
Vase Gallé
1400,00 CHF
vase-galle-14cm-image2
Vase Gallé (14cm)
900,00 CHF

Giacometti Giovani
(1868-1933)

Paysage tessinois
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
750,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Lithographie signée par l'artiste

Tirage 248/300

32 cm x 42 cm

En parfait état

Sans cadre

 

Giovanni Giacometti (1868-1933)

Né à Stampa en 1868 et mort à Glion en 1933, est un peintre suisse.

Auteur prolixe de paysages et de scènes de genre de l'Engadine, il tâte de tous les modernismes, défenseur, en Suisse, de l'impressionnisme, du néo-impressionnisme comme des nabis.

Il répond aux commandes officielles de décoration des gares, en panneaux touristiques, mais en vient à oser des trouvailles pré-fauves, Versant ensoleillé avec chèvres et moutons, (1900). Il est également portraitiste, de lui-même, des tiers et des siens, posant pour et faisant poser son fils Alberto, Le Sculpteur, (1923)..

Il est le père du sculpteur et peintre Alberto Giacometti, ainsi que de Diego Giacometti, dessinateur de meubles et de luminaires ; Bruno Giacometti, le troisième fils, est architecte.

En 1886, il étudie la peinture à l'École des arts décoratifs de Munich, où il fait la connaissance de Cuno Amiet l'année suivante. Tous deux décident de poursuivre leurs études à Paris et, dès octobre s'inscrivent à l'Académie Julian, où Giacometti reste jusqu'en 1891.

En 1893, le temps d'un été, il découvre le pleinairisme des Macchiaioli ; peu de temps après son retour en Suisse, à Bergell, il se lie d'amitié avec Giovanni Segantini, son aîné de dix ans, qui a une grande influence sur son œuvre en l'ouvrant à la beauté des paysages montagneux et aux lois du divisionnisme. Après la mort subite de ce dernier en 1899, Giacometti fait la connaissance de Ferdinand Hodler, qui lui apprend à créer une composition rigoureuse et ornementale par une utilisation appropriée des formes et des couleurs.

Il voit régulièrement Cuno Amiet, qui, après un an passé à Pont-Aven, lui fait partager son expérience.

En 1900, il expose au sein de la représentation suisse à l'exposition universelle de Paris.

À partir de 1905, Giacometti travaille de nouveau dans une grande complicité avec Amiet et commence à se libérer de l'influence de Segantini.

En 1906, a lieu une exposition de son œuvre au Kunstlerhaus de Zurich.

En 1907, il se rend à Paris avec Amiet pour la rétrospective Cézanne au Salon d'automne. Ils copient ensemble des œuvres de Van Gogh.

En 1908, il expose à la Brücke, puis, conjointement aux Fauves français, galerie Richter à Dresde.

En 1909, la galerie Tannhauser présente ses œuvres à Munich. Il rencontre Alexi von Jawlensky, et en 1911 participe à la Sécession berlinoise.

En 1912, Giacometti a une exposition personnelle au Kunsthaus de Zurich et présente deux œuvres à la Sonderbund de Cologne.

En 1918 à la mort de Hodler, il fait son entrée dans le monde politique suisse en tant qu'artiste engagé, imitant en ceci Amiet, et y joue un rôle important.

 

Expositions 

1900, Exposition universelle, Paris; 1896, Munich (G); 1912, Kunthaus, Zurich (P); 2009, Giacometti, Fondation Beyeler, Riehen, Bâle.

Rétrospective : 1996, Kunstmuseum, Winterthur; 1997, Rumine, Lausanne.