Nouveautés

robert-hainar-renard-15-20cm-1940
Hainard Robert
950,00 CHF
robert-hainard-sangliers-31-37cm-1977
Hainard Robert
900,00 CHF
robert-hainard-famille-renard-30-38cm-1975
Hainard Robert
900,00 CHF
agni-petit-format-35cm-35cm
Agni (1979)
3500,00 CHF
serge-voisard-avant-printemps-au-cernil-30-72cm-1969
Voisard Serge (1969)
1300,00 CHF
robert-hainard-les-tadornes-28-40cm-1950
Hainard Robert
1800,00 CHF
robert-hainard-la-chevrette-40-30cm-1955
Hainard Robert
1500,00 CHF

Offres du mois

laurent-boillat-arbre-de-la-danse-1980
Boillat Laurent
300,00 CHF
benjamin-vautier-st-saphorin-61cm-50cm-1936
Vautier Benjamin
1400,00 CHF
roger-tissot-fleurs-des-champs-100-81cm-1975
Tissot Roger
2800,00 CHF
rebetez-le-doubs-30-35cm-1985
Rebetez Sylvère
1300,00 CHF
andre-ramseyer-55-42cm
Ramseyer André
250,00 CHF
wobek-12-chevaux-60cm-80cm
Wobek Ernst
1200,00 CHF
wobek-8-chevaux-60-80cm
Wobek Ernst
1200,00 CHF
andre-brechet-31-13cm
Bréchet André
750,00 CHF
roger-tissot-tauromachie-40-32cm-1990
Tissot Roger
2400,00 CHF

Trémois Pierre-Yves

PDFE-mail
Couple
Prix:
1200,00 CHF
Description du produit

Gravure signée et numérotée à l'encre de chine
Papier: 90 cm x 63 cm - image: 68 cm x 47 cm
Numéro du tirage: 65/80
Année: non indiquée
En parfait état
cadre offert avec vitre et passe-partout

Pierre-Yves Trémois (né en 1921 à Paris) 

École Nationale Supérieure des Beaux-Arts a Paris
Premier Grand Prix de Rome de Peinture (1942)
Membre de l'Institut, Académie des Beaux-Arts (1978)
Membre de l'Académie de Dessin de Florence et Membre du Comité National du Livre Contemporain (1963)
Membre de l'Académie Royale Flamande de Belgique (1971)

Ce qui définit l’œuvre et le caractère de Trémois, c’est le trait. C’est un moyen d’expression direct et cependant complexe. Il paraît si simple que cela devient ambigu. Trémois, c’est la pureté et la décision du trait, le contraste entre la rigueur du graphisme et la liberté de l’imagination.
Le trait, défi violent et sensuel, un art qui domine la technique au point de la faire oublier, pas d’ombre, pas de couleurs, pas de sentiments, une précision diabolique, presque clinique.

Gravures

«Le burin m’a appris la simplicité et la simplicité est terrible »
«Pénétrant, incisif, rapide, respiration retenue, dents serrées. Un repli sur soi-même. Sur ce que l’on veut cacher dans l’instant, tout en désirant le montrer ensuite. Les armes utilisées pour ce rapt : le silex taillé des gravures pariétales, la lame acérée du burin d’acier, l’attaque à la pointe, tailles et entailles, griffures, morsures, biffures, traits sans repentirs. On dit «gravure en taille douce»: le graveur de Lascaux gravait-il «en douce» ?
Le burin n’est qu’un outil parmi tant d’autres. Mais c’est le geste inné, sensuel, volontaire, d’enfoncer une pointe et de tracer sur n’importe quel support, qui est primordial.» Pierre-Yves Trémois
Source: http://www.tremois.com/ (site du peintre)


Ce qui définit l'oeuvre de Trémois, membre de l'Institut (Académie des Beaux-Arts, Paris), c'est évidemment le trait. Trémois, c'est la pureté et la décision du trait, le contraste entre la rigueur du graphisme et la liberté de l'imagination. Trait, défi violent et sensuel, originalité d'un art qui domine la technique, au point de la faire oublier. Peintures, dessins, gravures, sculptures, céramiques, bijoux ... Combat entre la ligne et le volume. La gravure, le consacrant comme l'un des plus grands de son époque, l'oppose à la sculpture, par laquelle il peut exprimer ses thèmes-obsessions, avec la troisième dimension : corps et étreintes dominés souvent par la violence; mythologies scientifiques, où Trémois n'illustre pas la science mais l'interroge; et bestiaires où les animaux et les calligraphies se voient confondus, fusions entre l'homme et l'animal...