Nouveautés

guy-lamy-porrentruy-18cm-18cm-1980
Lamy Guy
450,00 CHF
guy-lamy-paris-29-22cm-1951
Lamy Guy
650,00 CHF
guy-lamy-neuvecelle-27-34cm-1949
Lamy Guy
650,00 CHF
guy-lamy-montmartre-24-18cm-1947
Lamy Guy
650,00 CHF
guy-lamy-les-falaises-26-30cm-1976
Lamy Guy
650,00 CHF
guy-lamy-les-alpes-20-30cm-1950
Lamy Guy
650,00 CHF
guy-lamy-canal-st-martin-24-32cm
Lamy Guy
650,00 CHF
guy-lamy-canal-de-l-oureq-32-26cm-1972
Lamy Guy
650,00 CHF
pecub-independance-50-40cm-1955
Pecub
450,00 CHF
rene-zwahlen-place-du-molard-35-46cm-1980
Zwahlen René
1200,00 CHF
max-theynet-bord-riviere-en-automne-40cm-32cm
Theynet Max
850,00 CHF
max-theynet-fleurs-jaunes-71-58cm
Theynet Max
1200,00 CHF
edouard-jeanmaire-campagne-geneve-26-34cm-1873
Jeanmaire Edouard
2400,00 CHF
max-theynet-barque-et-pecheur-53-74cm
Theynet Max
1500,00 CHF
charles-clos-olsommer-valaisanne-a-sa-fenetre-37cm-30cm-1945
Olsommer Charles-Clos
4500,00 CHF
kes-van-dongen-27-42cm-pigalle-1950
Van Dongen Kees
1200,00 CHF
jouffroy-pierre-composition-deux-oeufs-32-90cm-1951
Jouffroy Pierre
1500,00 CHF
rene-myrha-130cm-100cm-1975
Myrha René
3800,00 CHF
otto-clenin-twann-55-90cm
Clénin Otto
2500,00 CHF
ihly-33-27cm
Ihly Daniel (GE)
750,00 CHF
william-rothlisberger-fleurs-boules-46-60cm-1940
Rothlisberger William
3300,00 CHF
charles-huguenin-aux-bulles-43-49cm
Huguenin Charles
750,00 CHF
guido-locca-barques-40-38cm
Locca Guido
850,00 CHF
ami-ferdinand-duplain-lac-leman
Duplain Ami-Ferdinand
1500,00 CHF
serge-voisard-les-enfers-45-70cm-1984
Voisard Serge
1500,00 CHF
paul-seylaz-dahlias-73-60cm-1933
Seylaz Paul
850,00 CHF
aurele-robert-eglise-46cm-39cm-1870
Robert Aurèle
3500,00 CHF
maurice-mathey-28-37cm-1918
Mathey Maurice
1200,00 CHF
pierre-bichet-saint-ursanne-65cm-32cm
Bichet Pierre
650,00 CHF
janebe-la-pointe-du-grin-66-77cm
Janebé
3500,00 CHF
Sopel Lyle (Canada)
6500,00 CHF
auguste-bachelin-45cm-56cm
Bachelin Auguste
3600,00 CHF
laure-guyot-37cm-44cm
Guyot Laure-Cécile
1200,00 CHF
Szabo Joseph
4500,00 CHF
guy-lamy-l-attente-90-62cm-1982
Lamy Guy
Grand format
4500,00 CHF
guy-lamy-la-soupe-113-145cm-1984
Lamy Guy
12500,00 CHF
leon-berthoud-barque-23cm-35cm
Berthoud Léon
1800,00 CHF
jacques-villon-ecuyere-31-44cm-1950
Villon Jacques
450,00 CHF
20190927_142829(0)
Barraud Aimé
2400,00 CHF
georges-girard-l-artiste-38-46cm-1989
Girard Georges
2400,00 CHF
marianne-dubois-les-jeunes-rives-27-50cm-1982
Du Bois Marianne
1200,00 CHF
giardiello-le-marche-64-80cm
Giardiello Giuseppe
3600,00 CHF
guy-lamy-st-ursanne-31cm-45cm-1982
Lamy Guy
1500,00 CHF

Offres du mois

javier-vilato-25-33cm-gravure
Vilató Javier
250,00 CHF
andrea-filipovic-31cm-42cm-1992
Filipovic Andréa
450,00 CHF

Nouveautés antiquités & vintage

Jeanmaire Edouard

Campagne à Genève (1873)
Vue en direction du Fort de l'Ecluse
Variant price modifier:
Base price with tax
Salesprice with discount
2400,00 CHF
Discount
Tax amount
Price / kg:
Description

Huile sur carton datée au dos du 26 octobre 1973

Cointrin - Mategnin (2 lieux inscrits au dos)

Vue en direction du Fort de l'Ecluse (département de l'Ain, France)

26 cm x 34 cm

En parfait état

Sans cadre

Autres tableaux d'Edouard Jeanmaire en vente sur notre site

Ref: T1 

 

Edouard Jeanmaire (1847-1916)

Peintre suisse né à La Chaux-de-Fonds en 1847 et mort à Genève en 1916, connu notamment pour ses peintures représentant les paysages des Montagnes neuchâteloises et du Jura.

Édouard Jeanmaire est né dans une famille bourgeoise de La Chaux-de-Fonds, son père était horloger et avait ouvert son propre atelier dans cette ville. Son enfance se passe principalement dans sa vile d'origine. À douze ans, il est placé dans une ferme au Val-de-Ruz, puis il fréquente le gymnase de Neuchâtel où il compte parmi ses collègues de classe Philippe Godet et Robert Comtesse, respectivement futurs écrivain célèbre et Conseiller Fédéral, qui resteront, leurs vies durant, de proches amis du peintre. Il termine son éducation dans le pensionnat morave de Kornthal en Allemagne, ses premiers dessins datent des années passées dans ce pensionnat. Il débute ensuite un apprentissage de peintre sur émail chez un patron de sa ville natale. Il suit ce dernier lorsqu'il part s’installer à Genève et c’est dans cette ville que s’éveille vraiment chez Jeanmaire sa vocation artistique puisqu'il y suit les cours de peinture à l'Académie des beaux-arts.

En 1869, il part à Paris pour se perfectionner, mais bientôt la guerre franco-allemande qui sévit l’oblige à rentrer précipitamment au pays. Vers 1870, il abandonne son métier de décorateur sur cadran pour s’adonner entièrement à ses passions: la gravure et la peinture sur chevalet. Il se fait rapidement un nom et bientôt il pourra effectivement vivre de son art. Il participe régulièrement aux expositions organisées par les amis des arts à Genève, à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds.

Il contracte un premier mariage en 1870, mais sa jeune épouse, Louisa Bugnot, meurt après quelques années de vie commune, non sans lui laisser un fils. Edouard Jeanmaire se remarie bientôt avec Eugénie Laval, une jeune genevoise d’origine savoyarde. C’est à cette époque qu’il achète une maison à Genève, située Cour Saint-Pierre, tout près de la cathédrale. Peu après, il hérite d’un domaine agricole, propriété de sa mère située à la Joux-Perret sur la commune de La Chaux-de-Fonds. Dès lors, le jeune couple habitera alternativement dans les deux lieux, passant l’été dans les Montagnes neuchâteloises et l’hiver à Genève. Avec sa nouvelle épouse, Edouard Jeanmaire aura également un fils. À partir de 1898, le couple avec son fils, se rend fréquemment à Tortin, dans la vallée de Nendaz. Les dernières années du peintre sont assombries par la maladie de son épouse, victime d’une congestion cérébrale.

Edouard Jeanmaire meurt à Genève le 13 avril 1916, après quelques mois de maladie.

 

Le Fort de l'Ecluse

Grand ouvrage militaire fortifié. Construit à flanc de montagne, le fort inférieur a été doté aux XVIIe et XVIIIe siècles d’une enceinte renforcée d’une tour ronde (la Porte de France) et d’une fausse-braie (place d’arme) qui conduit à un autre accès (la Porte de Genève).

La terrasse, située au sommet de la Porte de France, offre un point de vue exceptionnel sur la vallée du Rhône. Les bâtiments du fort supérieur ont été érigés au milieu du XIXe siècle, en hauteur afin de protéger le fort d’une attaque par la montagne et d’augmenter ses possibilités de logements.

1165 marches taillées dans la roche forment l’escalier souterrain qui relie les deux forts. Plusieurs casemates d’artillerie et batteries-terrasses complètent les défenses.

Dans son site classé, Fort l’Ecluse offre aujourd’hui les vestiges de plusieurs siècles d’architecture militaire (tours, tourelles de guets, meurtrières, échauguettes, casemates, chambres à munition).