Stocker Hans

L'art sacré de Hans Stocker (1957)
Variant price modifier:
Base price with tax
Salesprice with discount
1600,00 CHF
Discount
Tax amount
Price / kg:
Description

3 oeuvres signées (1 gravure sur bois, 1 lithographie et 1 dessin)

3 x 22 cm x 16 cm

Ces 3 oeuvres font partie intégrante de l'ouvrage  "L'art sacré d'Hans Stocker".

Cet ouvrage est délivré avec ces 3 oeuvres et a été publié en 1957 (177 pages rédigées en allemand)

Ouvrage numéroté de 1 à 200 et signé par Hans Stocker.

Chaque volume comprend une gravure sur bois tricolore et une lithographie de Hans Stocker

Les numéros 1-30 ont aussi un dessin.

Les plaques pour la xylographie et celles pour la lithographie ont été détruites immédiatement après l'impression. 

Livre et oeuvres en bont état 

Cadre offert (passe-partout avec trois fenêtres)

hans-stocker-signature 

hans-stocker-enfant-22-16cm  hans-stocker-lithographie-22-16cm

hans-stocker-16-22cm-1942

Hans Stocker (1896-1983)

Né à Bâle Hans Stocker accomplit un apprentissage de serrurier d’art et prend des cours de peinture auprès d’Albrecht Mayer à l’Ecole des Arts et Métiers de sa ville natale. De 1919 à 1921, il vit à Genève où il découvre les œuvres de Hodler et de Cézanne. II se lie aussi d’amitié avec les peintres Alexandre Blanchet et Hans Berger. Après de longs séjours d’études en Italie et en Tunisie, il s’établit en France (Ile de France), au sud de Paris. C’est là qu’il fonde sa famille. En raison de la guerre, il rentre définitivement à Bâle en 1939.

Hans Stocker a réalisé une œuvre importante basée sur des techniques très diverses: huile, aquarelle, dessin,technique mixte, gravure sur bois, lithographie, collage, vitrail (plomb, dalle de verre et béton), peinture murale (fresque à la chaux), mosaïque et tapisserie d’Aubusson. Grâce à ses prédispositions pour la peinture murale et le vitrail, à ses racines chrétiennes et à sa grande vitalité créatrice, il a joué un rôle majeur dans la renaissance de l’art sacré (Eglise St Antoine à Bâle de 1926-1930 et plus de trente églises en Suisse et à l’étranger). Ses tableaux représentent personnages et paysages sur des thèmes récurrents, comme la mère et l’enfant, la famille, dans des intérieurs ou encore la nature avec l’eau, la forêt, la mer ou les rivières. Les huiles et les aquarelles de Hans Stocker sont à découvrir dans grand nombre d’édifices publics (écoles, institutions, musées, etc.).

Hans Stocker a présidé la Commission Fédérale des Beaux-Arts de 1954 à 1960. Il est le frère cadet de Ernst Stocker dit "Coghuf".