Nouveautés

louis-poupon-foret-jurassienne-73-103cm
Poupon Louis
2400,00 CHF
max-theynet-bateaux-a-voile-et-vapeur-50cm-61cm
Theynet Max
2400,00 CHF
aime-montandon-bord-lac-neuchatel-60-75cm
Montandon Aimé
3500,00 CHF
anne-karine35-27cm
Karine Anne
1500,00 CHF
andre-sugnaux-le-calme-50-59-1980
Sugnaux André
2500,00 CHF
max-theynet-plage-de-Marin-50-60cm
Theynet Max
2400,00 CHF
guy-lamy-pluie-a-basel-73cm-60cm-1974
Lamy Guy
3500,00 CHF
albert-schnyder-gewitterstimmunh-ambiance-d-orage-59-72cm-1946
Schnyder Albert (1946)
16500,00 CHF
jenny-heinrich-la-cantilene-de-edmond-de-pury
Jenny Heinrich
6500,00 CHF
p-galina-plaque-de-cuivre-46-20cm
Galina Pietro
900,00 CHF
coghuf-ferme-franches-montagnes-60-92cm-1953
Coghuf
18500,00 CHF
maurice-robert-vase-et-fleurs-55-46cm-1947
Robert Maurice
2400,00 CHF
sylvere-rebetez-avril-130-73cm-1961
Rebetez Sylvère
4500,00 CHF
antonio-cornella-sculpture-marbre-blanc
Cornella Antonio
1500,00 CHF
pierre-stampfli-38-47cm-1966
Stämpfli Pierre
1400,00 CHF

Offres du mois

serge-voisard-franches-montagnes-28-61cm-1962
Voisard Serge
650,00 CHF
serge-voisad-saint-brais-36-89cm-1989
Voisard Serge
650,00 CHF
guy-lamy-beurnevesin-23-31cm-1985
Lamy Guy
450,00 CHF
franz-opitz-ischia-14-20cm-1989
Opitz Frank Karl
300,00 CHF
jean-adam-gravure-originale-nu-26-13cm
Adam Jean
300,00 CHF
max-theynet-35-26cm-1936
Theynet Max (1936)
250,00 CHF
claude-loewer-composition-violet
Loewer Claude
150,00 CHF
Bregnard-encre-de-chine-page5
Bregnard Gérard
450,00 CHF
Bregnard-encre-de-chine-page4
Bregnard Gérard
450,00 CHF
Bregnard-encre-de-chine-page3
Bregnard Gérard
450,00 CHF
henry-gravure-24-27cm
Henry Christian
250,00 CHF
robert-hainard-mesanges-35-27cm-1964
Hainard Robert
450,00 CHF

Clin d'oeil aux années de la création du canton du Jura  

Du 31 juillet au 27 septembre 2015

JEAN-CLAUDE KUNZ (1942)

& palette de peintres jurassiens

Jean-François Comment / Gérard Bregnard
Guy Lamy / Pierre Michel / Roger Tissot

Vernissage: samedi 31 juillet dès 18h30

Lors de ce vernissage Jean-Claude Kunz nous parlera de ses rencontres avec les peintres jurassiens
Gérard Bregnard, Coghuf, Jean-François Comment et Guy Lamy qu'il a bien connus

JEAN-CLAUDE-KUNZ-portrait-mai-2014

Jean-Claude Kunz (1942)
Bienne/Biel, juin 2014 - photo © Jean-Luc Barbier 

né en 1942 à Bienne
Etudes à l'Ecole des art décoratifs de Genève
Membre d'honneur de la Société des artistes visuels VISARTE
Nombreuses expositions en Suisse et à l'étranger
Illustrations de différents ouvrages littéraires
et diverses publications personnelles
Tableaux dans des collections privées et publiques
Dictionnaire des Artistes suisses contemporains
Répertoire des Artistes suisses
Institut suisse pour l'étude de l'Art à Zürich

LAMY-KUNZ-BREGNARD-1976     jean-claude-kunz-le-maitre-en-otage-50-70cm-2000

Guy Lamy, Jean-Claude Kunz, Gérard Bregnard (1976)         «Le Maître en Otage» Jean-Claude Kunz (2000)

 

  

GERARD-BREGNARD

Gérard Bregnard, peintre et sculpteur (1920-2003)

photo © swissart-consulting.ch

Trois courants majeurs traversent l'oeuvre de cette grande figure de l'art jurassien:

- inspiration surréaliste
- inspiration constructiviste
- inspiration baroque d'esprit surréaliste.

Parallèlement à son oeuvre pictural, il crée des sculptures, notamment pour l'École professionnelle de Delémont et pour l'École normale de Porrentruy. De grandes peintures murales sont imaginées pour la Télévision suisse romande et le Lycée cantonal. En 1989, il peint un de ses chefs-d'oeuvre: un polyptique constitué de onze tableaux pour le choeur de la chapelle Saint-Charles. Illustrateur, il collabore avec Alexandre Voisard, Weber-Perret, Jean Osiris, Pierre-André Marchand. Il aimait aussi s'exprimer par l'écriture, utilisant les mots pour donner libre cours à son imagination, à son esprit inventif et à son sens poétique. Son Livre de bord, édité en fac-similé par les Éditions du Faubourg, en témoigne avec talent. 

Son ami, le poète Alexandre Voisard, a dit de lui: «Homme des profondeurs - il s'y connaissait en matière de secrets de pénombre - il aurait pu faire sien cet axiome: c'est dans les profondeurs que gît la lumière. » 

Source: Chantal Calpe - Migros Magazine (22 février 2010) 

Gérard Bregnard, quel artiste ! sensible, introverti, à l’écoute de tous, en particulier des jeunes artistes. Il nous mettait à l’aise par sa délicatesse et sa pudeur. Pour accéder à son atelier, il fallait d’abord se présenter à sa mère et seulement après il apparaissait en haut des escaliers. « Enorme » ! Que de beaux souvenirs en sa compagnie ! Jean-Claude Kunz (17 janvier 2015)

Guy-Lamy-dans-son-atelier-photo2

Guy Lamy (1914-2000)

Guy Lamy aurait eu 100 ans en 2014. Il a été formé dans les écoles des arts décoratifs et des Beaux-Arts de Paris. Le jeune peintre a exposé dans plusieurs galeries de la capitale française et a notamment côtoyé à Montmartre le peintre Maurice Utrillo et l'écrivain Marcel Aymé.

Guy Lamy a épousé une demoiselle Cortat de Courtételle qui lui a donné deux enfants, une fille et un garçon. Très attaché au Jura, où il a exposé pour la première fois en 1951, et plus particulièrement à Porrentruy, où il compte de nombreux amis, ce peintre figuratif a vécu entre l'Ajoie et Paris depuis le décès de sa femme en 1975. Il a exposé très régulièrement dans le canton du Jura et en Suisse romande. Guy Lamy a présenté en permanence ses tableaux dans les restaurants des Allées à Porrentruy et de la Croix à Courtemautruy. «Mon squelette est français, mais mon coeur est en Suisse» aimait-il dire.

Comment-portrait-1963

Jean-François Comment (1919-2002)

Passé le baccalauréat, une seule voie s'ouvrait à vous, irrésistiblement: celle de la peinture. Votre père, tenta de concilier vos goûts avec la nécessité de vous assurer l'existence matérielle. Vous irez donc à l'école des Beaux-Arts de Bâle pour y conquérir un brevet de professeur de dessin et d'histoire de l'art. Puis, en fils désobéissant, vous ne tirerez point parti d'un beau diplôme, vous n'enseignerez pas, vous n'en ferez qu'à votre tête : peindre, peindre pour soi, avec un enthousiasme naturel que vous avait heureusement conservé Arnold Fiechter, le grand professeur chez qui tant de vocations artistiques s'épanouirent.

Vous étiez de cette classe récalcitrante qui constituera plus tard le «Cercle 48», un groupe lié par l'amitié et non par un crédo artistique et qui allait s'opposer à un certain art officiel, aux goûts du grand public aussi. Allez réussir avec ça !
Né à Porrentruy le 3 août 1919, vous avez donc trente-cinq ans. Peut-on déjà parler valablement d'une oeuvre alors que l'essentiel n'en a sans doute pas encore été peint ? Trente-cinq ans, c'est l'âge auquel Gauguin commence sa carrière; c'est presque celui où d'autres vies s'achèvent : Raphaël, Van Gogh, Toulouse Lautrec meurent à trente-sept ans et Modigliani à trente-six, laissant ina chevée leur oeuvre. Mais quelle oeuvre ! Quand un peintre est grand, il l'est dès ses débuts; ses contemporains seuls ne s'en aperçoivent pas.

Vous maîtrisez les grands formats, car vous savez organiser vos toiles par une géométrie peut-être étudiée, mais qu'on ne devine pas. Sans doute votre art plein de sève n'a-t-il guère besoin de tant de règles d'or et autres recettes scientifiques qui ne conduiraient qu'à une paralysie de vos facultés créatrices. Par l'emploi de l'aplat vous vous élevez à la grande composition décorative et nous attendons avec joie qu'un mur vous soit donné pour permettre à l'artiste déchaîné l'aventure passionnante d'y peindre une marine ou une scène de cirque; car le sens du monumental s'allie en vous au génie de la couleur et à la maîtrise de la forme. Dans les grandes marines se retrouvent les éclatantes couleurs du «fauve» que vous êtes souvent.

Sans doute reviendrez-vous au paysage d'Ajoie, mais il est bien probable que ce ne sera ni en naturaliste, ni en réaliste. Vous ne vous en inspirez que pour remonter à l'abstraction. Tous vos départs, d'ailleurs, naissent d'un contact avec la nature et la réalité concrète. Ces retours non voulus, instinctifs et nécessaires, vous préservent des formules et des schémas et vivifient votre art.Ni la puissance de la touche, ni l'exubérance du coloris, ni même les audaces d'une imagination créatrice toujours en éveil ne nuisent à la qualité du dessin. Car si vous êtes un peintre authentique, vous vous montrez dessinateur sensible dès vos premiers monotypes. Le résultat de cette très belle technique personnelle est une couleur admirable de chaleur et de velouté, sonore ou tout au contraire en sourdine, où le dessin apparaît pur et spontané, jailli de l'inspiration, car toute retouche est interdite.

Source: Marcel Joray - extrait de l'album des Editions du Griffon - 1951

roger-tissot-1999

Roger Tissot, peintre et harmoniciste (1939-2009) 

Né à Moutier en 1939. Décédé à Moutier le 12 janvier 2009. Le décès prématuré de son père l'ayant empêché d'entreprendre des études à la Gewerbeschule à Bâle, il effectue un apprentissage de peintre en bâtiment, tout en se spécialisant dans la décoration. Dès 1961, il travaille la peinture artistique en autodidacte puis effectue des voyages d'études en Italie et en France. Nombreuses expositions dans toute la Suisse, notamment à la colonie de Fornet-Dessus (chaque année depuis 1974).
"Mention spéciale" du Grand Prix de l'Art contemporain à Monaco (1974). Lauréat du Prix culturel de la ville de Moutier en 2005. Joueur d'harmonica, il décroche le titre de champion du monde de la spécialité en 1967.

 Pierre-Michel-Chaux-des-Breuleux

Pierre Michel (2924-2009)

Né à Porrentruy le 3 décembre 1924. A habité Delémont dès 1951. Dessine dès son plus jeune âge. Premiers maîtres de dessins à Porrentruy : Louis Poupon et Willi Nicolet. Puis cours des Beaux-Arts à Bâle (1965), avec M. Christ our la peinture, Bodmer et Wieland pour le dessin et et Knöl pour la sculpture. Crée de la céramique et des émaux sur cuivre dès 1950.

De 1955 à 2002, plus de 120 expositions personnelles dans le Jura et en Suisse. Participe également à des expositions collectives en France et en Italie. Est membre de la société des peintres et sculpteurs jurassiens dès sa fondation en 1954. Participe à quatre reprises à la biennale mondiale de l’émail à Limoges/France. Peintures murales : parois extérieures de l’hôtel du Bœuf à Delémont, école primaire à Châtillon et à Roches BE FOBB à Moutier.

Sa peinture est consacrée aux paysages du Jura suisse, plus particulièrement les Franches-Montagnes. Son œuvre est complétée par quelques coulages en bronze et plus de 200 pièces en céramiques (assiettes, vases, plaques). Il se consacre également à la création d’enveloppes philatéliques. 

Ouvertures 

Les samedis & dimanches de 14h00 à 18h00 

ENTRÉE LIBRE 

Galerie des Annonciades

10 rue du Quartier

CH-2882 Saint-Ursanne

Tél. 032 / 535.90.83

 

Organisation : Galerie des Annonciades et Bernard Bouille

Sponsor : Nicklex Sa, enseignes lumineuses, 2336 Les Bois